PUBLICITÉ

Comment les fêter selon leur âge

Fêtes et occasions spéciales image article
Présenté par

Comment les fêter selon leur âge

Pour une fête réussie, il ne s'agit pas seulement de respecter le nombre de chandelles sur son gâteau d'anniversaire...

Parce que les attentes des enfants ne sont pas les mêmes à 2 ans et à 10 ans, voici quelques conseils pour leur préparer des fêtes magiques.

Bébé a 1 an!

• Il préfère recevoir en milieu de journée, quand il est à son meilleur.
• Il aime les sourires, les attentions, les décorations.
• Une fête intime lui convient mieux qu'une foule animée.
• Allez-y en douceur: chandelles, chants et cris peuvent l'effrayer.

Il a 2 ans

• Il aime l'ambiance de la fête.
• Il est content qu'on invite un ou deux petits amis.
• Il ne veut pas qu'on le force à se donner en spectacle: comprenez qu'il puisse être intimidé. Avant d'engager un clown pour la fête d'un enfant de cet âge, demandez-vous si vous le sentez prêt.

Il a 3 ans

• Il comprend très bien que c'est sa fête, et il en est fier.
• Il peut prendre une part plus active à l'organisation de l'événement: par exemple, en dessinant sur les cartons d'invitation.

Il a 4 ans

• Il vous fera part des activités qu'il aimerait organiser.
• Il réclamera peut-être une saveur particulière de gâteau.
• Les cadeaux prennent plus d'importance, ce qui n'est pas une raison pour exagérer.

Il a 6 ans

• Il a le sentiment d'être le roi ou la reine de la journée et attend ce moment avec beaucoup de fébrilité.
• Il veut être impliqué dans la planification: choix du menu, du gâteau, des activités, des décorations, des cartons d'invitation, etc.
• Il peut avoir tendance à comparer sa fête à celle des autres petits amis: attention au syndrome du voisin gonflable...
• Comme cadeau, il voudrait le magasin au complet. Mais il est en âge de comprendre qu'il ne peut tout avoir: expliquez-le-lui.
• Avertissez-le aussi qu'il pourrait recevoir deux fois le même présent.
• Donnez-lui ses cadeaux avant ou après la fête, en l'absence de ses petits amis, pour ne pas attrister ceux qui n'ont pas la même chance.

Il a plus de 9 ans

• Il souhaite un peu plus d'indépendance.
• Le choix des invités est important. Pour qu'il n'y ait pas de déception, fixez délibérément un nombre restreint d'invités afin d'éviter qu'un enfant se sente le seul exclu.
• Laissez-le veiller plus tard que d'habitude. Une soirée pyjama plairait peut-être à votre grande fille.
• Demeurez en retrait, tout en assurant une surveillance.
• Vous pouvez aussi organiser une fête familiale. Les préadolescents sont attachés aux traditions, même s'ils font mine du contraire.

retour au dossier

Une fête pas banale!