PUBLICITÉ

Le premier Noël de bébé

Fêtes et occasions spéciales image article
Présenté par
Retour au dossier
Noël et cie

Les Noëls se succèdent... et ne se ressemblent pas! Le premier Noël de notre premier enfant est toujours un moment bien spécial. Nous avons demandé à Clémence, la maman d'Augustine, de lui écrire quelques mots à cette occasion.

À Noël, l'an dernier, je te portais depuis sept mois. Je savais que tu étais une fille et que tu t'appellerais Augustine. Sous le sapin, quelques paquets t'étaient destinés. De voir ainsi ton nom écrit en grosses lettres colorées rendait ta présence un peu plus concrète, bien que mon ventre, qui commençait à être quelque peu encombrant, me la rappelait à chaque instant... surtout la nuit, quand je n'arrivais pas à adopter une position assez confortable pour trouver le sommeil!

C'est donc avec quelques cernes sous les yeux, mais avec une grande excitation, que je déballais ces cadeaux, offerts par tes grands-parents et les autres membres de la famille, pour en ressortir des pyjamas multicolores qui me paraissaient alors gigantesques. Je n'imaginais pas que tu pourrais porter ces vêtements avant ton 10e anniversaire... au moins!

Aujourd'hui, près d'un an plus tard, ils se retrouvent depuis un bon moment dans une boîte, où l'on range tes vêtements devenus trop petits.

Ton premier Noël

Noël qui arrive ne ressemblera en rien à celui de l'an passé, ni à aucun autre déjà vécu. Cette fête qui représentait pour moi un passage obligé sans signification particulière a maintenant, grâce à ta présence, une toute nouvelle magie.Il me transporte des années en arrière, quand je n'arrivais pas à fermer l'oeil, trop excitée à l'idée que le père Noël passerait durant la nuit pour déposer mes cadeaux sous le sapin. J'ai si hâte que tu sois assez grande pour que ton père et moi t'inventions toutes sortes de scénarios qui t'émerveilleront à ton tour.

Je me souviens aussi combien c'était fabuleux, lorsque j'étais petite, de voir cet immense conifère fraîchement coupé entrer dans la maison et de passer l'après-midi à le décorer. C'est pourquoi nous érigerons cette année un sapin et le parerons avec le plus grand soin. Cela représente toute une première pour moi. Jamais de ma vie adulte je ne m'étais procuré de décorations aux couleurs des fêtes.

J'imagine déjà ton regard intrigué se poser sur ce nouvel élément décoratif, qu'il faudra évidemment placer hors de ta portée! Même si tu ne te souviendras pas de ton premier Noël, tu en conserveras toutefois plusieurs images; tes grands-parents sont si fous de toi que, lorsqu'ils sont en ta présence, ils ne peuvent pas résister à la tentation de te prendre en photo, afin d'immortaliser le moindre de tes gestes et chacune de tes mimiques!

Du rêve à la réalité

À Noël, l'an dernier, je m'imaginais un peu naïvement le prochain, celui qu'on s'apprête à célébrer, avec un tout petit poupon dormant paisiblement dans mes bras pendant que les festivités battraient leur plein.J'étais loin de me douter que cette petite fille de 10 mois allait être aussi énergique et dégourdie que toi. Tu sembles n'avoir qu'une idée en tête depuis des mois: marcher! Au rythme où tu progresses, à grimper partout comme tu le fais, tu y parviendras sans doute avant ton premier anniversaire.

La dernière année a déboulé à un rythme complètement fou. Le temps nous a filé entre les doigts comme jamais, mais nous profitons pleinement de chaque seconde passée en ta compagnie.À chacune de ces secondes, nous débordons de fierté et nous n'en revenons tout simplement pas de ce bonheur qui a suivi ta naissance et qui grandit sans cesse.