PUBLICITÉ

Les graduations… on peut se calmer svp?

Fêtes et occasions spéciales image article
D’entrée de jeu, j’aimerais simplement mentionner que je sais qu’on devrait dire « remise des diplômes » et non graduation. C’est un anglicisme qui est évidemment surutilisé dans la société mais qui a l’avantage d’inclure plusieurs célébrations du mois de juin. J’utiliserai donc, pour le bien de ce texte le mot « graduation » plutôt que « cérémonie où l’on félicite un enfant d’avoir terminé une étape de sa vie »... ce sera plus court.
 
Depuis le début juin, nos Facebook et nos Instagram sont bourrés de photos des enfants de nos amis qui ont « gradué ». Les remises du diplôme universitaire, collégial, cégépien et même du secondaire, ça va. Vous avez subi quelconque examen et vous pouvez maintenant affirmer que vous maitrisez une matière que vous avez déjà oubliée; félicitations, vous êtes très jolis sur les photos et je vous souhaite bon succès dans la vie.
 
Mais si vous êtes à la garderie, à la maternelle ou en sixième année… calmez-vous un peu! Vous n’avez absolument rien fait d’exceptionnel à part avoir survécu jusqu’ici… Il n’y a pas d’examen, il n’y a pas de compétence quelconque à maîtriser… essentiellement vous avez simplement vécu assez longtemps pour être trop vieux pour cette étape. Il est évident aussi qu’en 2017, il faut vraiment travailler fort pour ne pas être admis au secondaire. Je ne pense même pas que c’est une option pour les enseignants de suggérer à un élève de refaire sa 6e année.
 
Bref, j’ai récemment vécu une « graduation » de la garderie… oui oui, une cérémonie où tous les enfants devaient s’habiller en habit, en robe de bal, maquillage et tout pour célébrer le fait qu’ils avaient terminé la garderie… Il y avait des manèges, des structures gonflables, de l’animation, un buffet… tout ça pour souligner que… ils ont 5 ans…
 
Je sais bien que c’est cute, mais de là à se sentir obligé de dépenser 200 $ pour un costume pour célébrer le fait que son enfant a essentiellement réussi à… vieillir?
 
Il se passe le même phénomène après la maternelle ou le jardin (selon la province) pour célébrer le fait que les élèves s’en vont en 1ère année. Comme s'ils avaient accompli quelque chose. On célèbre comme si c’était fantastique alors que c’était un peu inévitable. Ça allait clairement arriver un jour. TOUS les enfants passent de la maternelle ou du jardin à la 1ère année. Est-ce nécessaire de louer une limousine et de célébrer pendant 3 jours?
 
C’est vraiment cute, mais on célèbre peut-être les mauvaises choses. Selon moi, on devrait célébrer l’effort plus que la longévité. Exemple, quand mon fils a enfin appris à faire de la bicyclette à 2 roues, il a travaillé fort. Pendant une semaine, à tous les soirs, il est tombé dans la garnotte, y’a foncé dans des haies de cèdres, mais il n’a pas lâché et il a réussi. J’aurais dû faire une fête à ce moment-là. Mais je ne pouvais pas car mon fils était déjà rendu chez son ami à 10 minutes de route de chez nous.
 
Tous les élèves passent de la 6e année au secondaire… tous!!! Autant celui qui n’a jamais fait son travail que celui qui qui ne sait pas lire que celui qui recevra le futur prix Nobel de la physique. Tout le monde! Pourquoi célébrer quelque chose d’inévitable… on fait tous nos impôts… pourtant personne ne fait de célébration, c’est simplement quelque chose qui arrive… comme de passer de la 6e année au secondaire…
 
La morale de l’histoire, quand on met les attentes vraiment hautes pour la « graduation » de la garderie, ça devient injuste pour ceux qui tentent de rendre la vraie remise des diplômes spéciale.