PUBLICITÉ

Qu’est-ce qu’ils veulent pour Noël?

Fêtes et occasions spéciales image article
Ah, la question qui tue! Qu’est ce qu’ils veulent pour Noël? Cette question est embêtante. Elle peut venir de n’importe qui, peut avoir des conséquences graves et peut causer des conflits intergénérationnels irréparables! Les grands-parents, les mononcles, les matantes (surtout les matantes), les cousins, les voisins, les collègues de bureau et au moins 18 autres catégories de gens plus ou moins présents dans la vie de nos enfants peuvent poser cette question sans avertissement! Lorsqu’on nous pose cette question, on se demande par la suite si ça veut dire qu’on va être obligé d’acheter un cadeau aux enfants de ces gens-là.
 
Je suis chanceux, en fait, mes enfants sont chanceux. Ils ont des centaines de jouets, de livres, de gogosses électroniques, de toutous, de poupées, de petites autos, de blocs Legos et plein d’autres affaires qui donnent le goût de sacrer quand on pile dessus à 2 h du matin. Ils ont toutes ces choses, pas parce que je suis millionnaire (bien qu’être blogueur pour Yoopa, c’est payant en saperlipopette!) mais parce qu’ils héritent des jouets des autres membres de la famille élargie quand ceux-ci grandissent et ils ont des grands-parents qui ont comme seul loisir de les gâter.
 
Bref, on doit quand même répondre à l’infâme question « Qu’est-ce qu’ils veulent pour Noël? » « Rien », ce n’est pas une réponse acceptable parce qu’on risque de brimer la personne qui veux donner quelque chose. En tant que parent, on transpose souvent la question « Qu’est ce qu’ils veulent? » par « Qu’est ce qu’ils ont besoin? » Ça nous déculpabilise et au moins, on répond à la question. En plus, c’est une réponse qui nous fait plaisir à nous, les parents. Sauf qu’en bout de ligne, quand l’enfant déballe 28 paires de chaussettes et 5 paquets de mitaines Swiffer… ce n’est pas l’enfance pleine de joie de Noël qu’on souhaite.
 
On le sait ce qu’ils veulent nos enfants... mais on ne veut pas que personne leur donne! Je ne veux pas que ma fille de 9 ans ait un téléphone (pas encore… un autre beau débat), je ne veux pas que mon fils ait 1000 autres cartes Pokémon et ma fille de 3 ans n’a définitivement pas besoin d’une autre gogosse de la Reine des neiges. Mais c’est ça qu’ils veulent!
 
L’autre jour, j’ai eu une idée brillante en essayant bêtement de répondre une autre fois à cette question. Au lieu de dire une réponse poche comme un pyjama, une chaîne de bicyclette de rechange ou une réplique grandeur nature du penseur de Rodin, j’ai suggéré que la personne passe du temps avec ma fille. Une sortie entre filles (ou entre gars… ou gars-fille y’a pas de mauvaise combinaison dans le fond).
 
Le temps c’est probablement ce qu’il y a de plus précieux. Aller au cinéma, aller voir un spectacle, se faire faire une manucure, aller à la piscine, aller faire du sports, bref, passer du temps avec quelqu’un ça peut être un super beau cadeau. Les enfants vont s’en rappeler beaucoup plus qu’une figurine de Star Wars et surtout, ça ne trainera nulle part!
 
Ce n’est peut-être pas une bonne idée de donner ce genre de cadeau à des enfants qu’on connaît moins. Je pense que ce serait louche que j’offre à la fille de ma collègue d’aller magasiner des robes avec moi, mais comme on dit, c’est l’intention qui compte!

En plus, les parents seront très reconnaissants que vous partiez avec un de leur enfant pour quelques heures, c’est un cadeau qui fera plusieurs heureux!