PUBLICITÉ

Routines et temps des Fêtes

Fêtes et occasions spéciales image article
Présenté par
Retour au dossier
Noël et cie

Le temps des Fêtes arrive à grands pas et, avec lui, l'excitation, les visites familiales et le bouleversement des horaires.

Pendant les vacances de Noël, on sort de la routine métro-boulot (école)- dodo... mais parfois un peu trop! Et alors le plaisir n'est plus au rendez-vous: les enfants sont fatigués et irritables, et les parents, stressés. Espace Parents

Suzanne Vallières, psychologue et chroniqueuse à l'émission Parents avis, diffusée à canal VOX, est très claire: durant la période des fêtes, on doit poursuivre un «minimum» de routine, a fortiori si les enfants sont jeunes. Sinon gare à l'énervement et à l'ambiance gâchée! Bouleverser les habitudes des petits leur fait perdre leurs repères, ce qui les déstabilise et a des répercussions sur leur humeur. 

De 0 à 2 ans

Quand on a de très jeunes enfants, il importe de bousculer leur routine le moins possible.

• Idéalement, on planifie les visites l'après-midi, en dehors de l'heure de la sieste, et on ne s'éternise pas. On peut convenir d'un horaire précis avec la famille.

• Pour que bébé ne soit pas trop dépaysé lorsqu'on visite la famille, on apporte ses jouets préférés, et aussi son lit pliant et des draps s'il doit faire une sieste, ce qui crée un cadre sécurisant.

• Recevoir chez soi peut simplifier les choses. On évite non seulement de transporter tout le matériel nécessaire (couches, biberons, etc.), mais surtout on peut respecter presque intégralement l'horaire de notre poupon. Même si les visiteurs seront sans doute une source de bruit et d'agitation, bébé pourra tout de même dormir dans son lit, à l'heure habituelle, dans le confort de sa chambre. En tant que parents, on sera plus à l'aise, donc moins stressés, ce qui aura un effet sur l'humeur de notre petit.

 

Page 2 | De 3 à 7 ans
Page 3 | Petits trucs pour une meilleure organisation