PUBLICITÉ

Te voilà « teenager »

Fêtes et occasions spéciales image article
Il y a 13 ans aujourd’hui, une enfant bien spéciale venait au monde; toi.
 
Je m’en souviens comme si c’était hier. Ç’aurait pu être un matin comme les autres, mais tu m’as fait le cadeau de la surprise et de la certitude. Surprise, car pour cette naissance, aucune date n’avait été retenue par le médecin (comme ce fût le cas pour trois autres de mes enfants) et certitude, car tu m’as fait le cadeau de m’éviter toute hésitation: un beau gros « sploush » m’annonçant qu’on devait partir à ta rencontre.
 
Comme tu t’étais montrée têtue et discrète à l’échographie, objectivement je ne pouvais dire si tu serais un « il » ou une « elle ». Mais tout mon être savait depuis le tout début que tu serais une fille. Ma fille. Ma brunette aux yeux ambrés.
 
Et donc me voici, 13 ans plus tard, maman d’une superbe ado. Officiellement une teenager, comme disent les Américains. 
 
Je sais, ce n’est pas tous les jours faciles, pour toi comme pour moi. Tu commences l’aventure du secondaire, avec sa part de défis et de rêves. Tu te sens « plus vieille que ton âge » (et tu en as l’air aussi) tout en étant consciente que le temps passe tellement vite. Tu penses souvent que je ne te comprends pas, j’en suis persuadée. C’est normal. Mais sache que malgré mon « uniforme de maman » qui cherche à aider et encadrer, je comprends plus que tu ne le penses…
 
Je pourrais t’écrire des dizaines de paragraphes, voire des chapitres. Tu sais que j’ai la langue (trop) bien pendue souvent. Je vais tenter de faire un peu plus court ;)
 
Ma chérie, je voudrais que tu te souviennes que je suis vraiment fière de toi. De la fillette enjouée et audacieuse que tu étais à la jeune fille courageuse et généreuse que tu es. De la jeune femme tout aussi merveilleuse que tu seras, j’en ai la conviction profonde. 
 
La vie a fait en sorte que tu deviennes mon « enfant du milieu ». À la fois petite et grande soeur. Seule sans frère ou soeur « 100% bio ». Seule qui n’a pas les yeux bleus. Je sens que parfois, ça te dérange d’être aussi « unique ». Tu ne sais pas que pour moi, vous êtes uniques tous les cinq et que c’est pour ça que ma famille est si fantastique. Tu ne sais pas que sans toi, ma belle lumière, cette famille ne serait pas complète.
 
Tu ne sais pas à quel point j’ai souvent puisé ma force auprès de toi, depuis ton plus jeune âge. Tu ne sais pas à quel point ta famille t’aime et t’admire. Je me dis qu’à force de te le répéter, tu le réaliseras ;)
 
Bref, te voilà dans les « teen » et probablement que la vie sera mouvementée pendant quelques années. Peut-être qu’elle ne le sera pas tant que ça. On verra! En tout cas, ce sera intéressant, enrichissant, même si on ne le réalisera pas toujours immédiatement ;) Pour le moment, j’aime vraiment que tu ne claques pas les portes et qu’on parvienne à communiquer quand même bien, je trouve ;)
 
Il est vrai qu’un côté de moi peut paniquer parfois de te voir grandir si vite! Mais pour me rassurer, il y a cette certitude, aussi forte que lorsque je savais porter une belle petite fille: tu es une bonne personne et tu le demeureras, peu importe ce que la vie te proposera comme choix.

Bon anniversaire ma belle! Je t’aime à l’infini.