PUBLICITÉ

5 jeux de cartes avec les enfants

Jeux et sorties image article
S’amuser avec des cartes ? C’est facile. Voici 5 jeux de cartes avec les enfants.
 
Au 8
(2 joueurs et plus / Avec les 54 cartes)
 
Ce jeu ressemble à Uno. On distribue 8 cartes à chaque jour. On retourne une carte de la pile restante. On ne peut placer sur la pile qu’une carte du même atout, une carte de même valeur, un 8 de n’importe quel atout ou un joker. Par exemple, la carte retournée est un 6 de pique, on peut déposer n’importe quelle carte de pique, un 6 de cœur, de trèfle ou de carreau, un joker ou n’importe quel 8. S’il ne peut pas jouer, il pige une carte et la joue si possible, autrement il la place dans son jeu. Ensuite, c’est au tour du  joueur suivant. Quand il nous reste qu’une carte en main, on doit cogner sur la table pour l’annoncer. Si on oublie et qu’un joueur s’en aperçoit, on doit piger 2 cartes de pénalité.
 
D’autres cartes ont des effets spéciaux : un 10 change le sens du jeu (horaire ou anti-horaire), un 2 fait piger deux cartes au joueur suivant, un Joker fait piger 4 cartes, un 8 permet de changer l’atout, un valet fait passer le tour au joueur suivant.
 
Le but du jeu est de se débarrasser le premier de toutes ses cartes. Si on joue plusieurs manches, on peut compter le nombre de cartes restantes dans les mains des autres joueurs et en faire le décompte. On détermine avant le début du jeu le nombre de manches qu’on jouera.
Si on est plus que 4 joueurs, il est préférable de jouer avec deux jeux de cartes.
 
Pige dans le lac
(2 joueurs ou plus / avec les 52 cartes, sans les Joker)
 
On distribue 5 cartes à chaque joueur et on laisse les autres au centre de la table. Le but du jeu est de rassembler le plus de paquets de 4 cartes identiques (même valeur). Le meneur commence en demandant au joueur à sa gauche s’il a une carte qui l’aide à accumuler des cartes pareilles. S’il en a, il doit la donner et s’il ne l’a pas, il dit au meneur «Pige dans le lac !». Le meneur peut demander des cartes tant et aussi longtemps qu’il ne reçoit pas un «Pige dans le lac» qui l’oblige à piger une carte dans le lot au centre de la table. C’est alors au joueur à sa gauche de faire des demandes.
Dès qu’on a 3 cartes identiques, on les dépose – faces ouvertes – devant soi sur la table. Si on a 4 cartes identiques, on tourne le paquet – faces contre la table – et il nous appartient. On peut voler un trio d’un autre joueur en déposant la carte manquante pour le compléter.
 
Le gagnant est le joueur qui accumule le plus de paquets.
 
Bataille
(2 joueurs, 52 cartes)
 
On divise le paquet en deux. En même temps, les deux joueurs retournent devant eux la carte du dessus de leur paquet. Le joueur qui a la carte la plus grosse (valeur supérieure) ramasse les deux cartes. Si les deux cartes sont identiques, on crie «bataille». Ils retournent des cartes sur leur pile jusqu’à ce qu’un des deux joueurs découvre une carte de la même valeur que celle qui a déclenché la bataille. Il remporte alors les deux paquets.
 
Le but du jeu est de s’emparer de toutes les cartes de son adversaire. Si en cours de jeu un joueur n’a plus de cartes, il prend les cartes de son paquet qu’il a retournées.
 
Cuillère
(3 joueurs et plus / avec 52 cartes)
 
On distribue trois cartes à chaque joueur. On place au centre de la table un cuillère de moins que le nombre de joueurs (si on est 4, on met 3 cuillères). Le meneur garde le paquet restant avec lui. Le but du jeu est d’avoir 3 cartes identiques et de s’emparer d’une cuillère au centre de la table. Le meneur prend la carte du dessus du paquet et en redonne une – celle de son choix - au joueur à sa gauche qui fait le même choix parmi ses cartes. Chacun essaie d’obtenir trois cartes identiques. Quand un joueur réussit, il se précipite pour prendre une cuillère. Le joueur qui n’a pas de cuillère a un retrait. Après 3 retraits, le joueur est éliminé et on doit enlever une cuillère pour la poursuite du jeu.
 
On peut bluffer et faire semblant de prendre une cuillère sans avoir les 3 cartes pareilles, mais attention il ne faut pas y toucher sinon on a un retrait.
 
Mémoire
(2 joueurs ou plus / 54 cartes)
 
On retourne les cartes face contre la table et on les étale en rangées. Ensuite ? Comme dans les jeux de mémoire traditionnels. À tour de rôle, les joueurs retournent deux cartes pour essayer de trouver une paire. Si l’obtient, le joueur continue à jouer. S’il ne réussit pas, il retourne les deux cartes et c’est au tour du joueur suivant.

Pour une partie moins longue, on n’utilise pas toutes les cartes du paquet.