PUBLICITÉ

Comment habiller les enfants pour le plein air

Jeux et sorties image article
Brr! Il fait froid, mais on va faire du sport dehors. Voici 6 trucs géniaux pour bien habiller les enfants pour une journée en plein air.
 
La superposition, c’est la clé!
On multiplie les couches pour créer de l’espace entre le froid et la peau des enfants. On mise d’abord sur un vêtement en polyester directement sur la peau car il protège de l’humidité. Ensuite, une couche isolante (laine, polar, etc.) pour couper le froid. On pourrait ajouter un chandail en coton entre les deux. Et on termine par le manteau imperméable pour se protéger des précipitations.
 
Double mitaine et double bas
Eh oui, la superposition est aussi recommandée pour protéger les doigts et les orteils du froid. On peut faire pareil avec les mitaines et les bas!
 
Miser sur la tête
Couvrir la tête est primordial! La tuque doit être bien chaude (idéalement doublée) et couvrir aussi les oreilles. On n’oublie pas le cou pour éviter les courants d’air qui donnent des frissons.
 
Tenir compte de la météo
La façon qu’on habille les enfants dépend de la météo. Il n’y a pas qu’une façon de s’habiller en hiver. Est-ce qu’il vente? Y a-t-il du soleil? Quelle température prévoit-on? Est-ce que la neige fondera et nous obligera à patauger dans de l’eau? Tous ces facteurs influencent le choix de l’habillement.
 
Le degré d’activité
Si l’enfant bouge beaucoup, il risque de générer plus de chaleur. On devrait prévoir qu’il ait plusieurs couches de vêtements pour ajuster son habillement au besoin tout au long de notre activité. S’il bouge moins (souvent quand il est petit) ou s’il est actif que par moment, on doit penser à le couvrir davantage tout en misant quand même sur la superposition de vêtements.
 
Sécher ou doubler?
Dès qu’on entre, on fait sécher les vêtements en les accrochant ou en les déposant dans la sécheuse. Si on veut ressortir rapidement et qu’on ne veut pas attendre, il est nécessaire d’avoir d’autres vêtements. D’où l’importance de garder les habits de neige de l’an passé, par exemple!