PUBLICITÉ

Comment sortir un enfant de son divan

Jeux et sorties image article
La technologie c’est le progrès, comme disait l’autre. Et je suis bien d’accord avec cet autre. En fait, la technologie est un pas en avant pour l’évolution humaine.
 
Je ne parle pas de la supposée simplification de notre vie quotidienne. Parce que ça, c’est pas toujours vrai. Non, la technologie est bonne pour l’humain parce qu’elle le pousse à se dépasser. Surtout l’humain-parent, qui doit avoir recours à toutes ses ressources créatives afin de réussir à enlever la technologie des mais de ses enfants.
 
Oui, si vous êtes parents, même remplis de bonnes intentions, vous savez à quel point chaque machine est comme un aimant à petites mains sales. Dès qu’il y a une tablette, un téléphone, un iPod, une console ou un micro-onde wifi, ils ne peuvent s’empêcher de venir rôder autour.
 
Voilà pourquoi les règles familiales sont essentielles. Il faut établir un plan pour vaincre l’Écran Maléfique. (Truc classique en temps de guerre : démoniser l’adversaire…)
 
Les règles fonctionnent en temps normal. Mais voilà que les vacances sont arrivées. Même si on ne l’avouera jamais à sa belle-sœur, l’été, les règles familiales deviennent inévitablement plus molles. Et si les enfants sont un peu plus âgés, on n’a peut-être même pas le loisir (et l’horaire) pour surveiller ce qu’ils font toute la journée.
 
Il est à craindre qu’ils finissent trop souvent écrasés dans le divan avec une tablette dans les mains, en train de jouer à on-ne-sait-trop-quoi. Et qu’en les questionnant sur leur journée on n’ait droit qu’à des monosyllabes, quand ce n’est pas un simple grognement.
 
Parfois ils sortent du divan, mais c’est pour aller aux toilettes (encore une chance!). Mais avec une machine damnée dans les mains, ne vous surprenez pas si leur besogne dure plus longtemps qu’un cycle digestif.
 
Comment convaincre son enfant de faire autre chose? Vous avez surement de bons trucs. En voici des moins bons :
 
-       Couper le wifi (ça ne règle pas le problème des jeux déjà installés.)
-       Trouver un prétexte pour les attirer dehors et ensuite barrer la porte!
-       Leur faire accroire qu’un ami a appelé. (Au pire, payer l’ami!)
-       Faire semblant d’avoir besoin de leur tablette (et la perdre!)
-       Leur demander un service (nécessite une bonne relation ou de la chance)
-       Leur donner le défi de lire un livre (avec des vraies pages! Pas numérique.)
-       Leur trouver un jeu plus intéressant (un jeu où ils peuvent tricher!)
-       Leur ordonner de ranger leur chambre. (Prendre un 6/49 si ça arrive)
-       S’intéresser à eux, à leur jeu, à leur vie, à ce qu’ils aiment. Discuter avec eux. Poser des questions et avoir de l’intérêt pour ce qu’ils aiment. C’est fou, mais ça peut fonctionner. Ils peuvent prendre le goût à la communication.
 
La technologie est une bonne chose, disais-je. Parce qu’elle nous force à trouver de nouvelles façons d’être parents. C’est un joli défi (et malheureusement, il n’existe pas encore d’application pour ça).