PUBLICITÉ

Les types de parents dans les terrains de jeux intérieurs

Jeux et sorties image article
J’ai récemment passé tout un après-midi à un parc d’amusement intérieur qui contient des glissades, des structures de jeux et suffisamment de microbes pour achever un cheval.
 
J’en suis venu à la conclusion qu’il y a 5 types de parents dans ces endroits presque mythiques pour les enfants.
 
Le trop excité
C’est le type de parent qui joue avec son enfant, monte dans les structures, pousse des cris en descendant les glissades et semble avoir beaucoup plus de plaisir que la majorité des enfants. Ce type est détesté des autres parents puisqu’il met la barre beaucoup trop haute. Souvent ce parent est particulièrement en forme, il est beau et il a une Minivan de l’année, bref, ce type de parent est méprisé par tous les autres types.
 
Le blasé
Ce parent possède des passes annuelles au parc d’amusement. Il est seulement là parce qu’il était à court d’excuses pour ne pas y retourner une 4e fois dans la même semaine. Ses enfants connaissent les meilleurs endroits du parc et ceux-ci entraînent les plus nouveaux à faire des choses pour lesquelles ils ne sont vraiment pas prêts. Le parent blasé est là pour la 46e fois de l’année et il est vraiment tanné de manger des hot-dogs tièdes à 4 $.
 
L’anxieux fragile
Le parent anxieux amène son enfant au parc pour la première fois. Il n’a aucunement confiance dans les capacités physiques de son enfant et l’accompagne partout. C’est le parent qui est dans le chemin des enfants dans les structures. Contrairement au trop excité, il ne semble pas avoir de plaisir du tout. Lorsqu’il n’est pas dans la structure, il est en bas et surveille sans arrêt son enfant en lui criant « Es-tu correct? » à chaque 30 secondes. C’est aussi celui qui panique lorsque ça fait plus de 1 minute qu’il n’a pas eu de contact visuel avec son enfant. Comme si son enfant aux capacités physiques limitées pouvait se sauver quelque part. L’anxieux fragile fait beaucoup rire les parents de type blasés.
 
Le pas conscient
Le parent pas conscient s’est fait envoyer au parc par l’autre parent du couple parce que celui-ci voulait avoir du temps pour faire des choses seul à la maison. Le parent à qui on a délégué la tâche d’aller au parc d’amusement ne comprend pas le fonctionnement du parc et se fait expliquer des choses par des enfants de 4 ans. La phrase qu’il utilise le plus c’est « Avoir su! » Avoir su qu’il y avait du Wifi, j’aurais apporté ma tablette. Avoir su qu’il y avait un casse-croûte, j’aurais apporté de l’argent. Avoir su qu’il y avait autant de jolies mamans, je serais venu avant! C’est souvent une personne très manuelle qui finit par trouver des défauts de construction aux diverses structures.
 
L’absent
Le parent absent amène ses enfants au parc d’amusement pour se déculpabiliser de ne jamais être à la maison. En leur offrant cette activité, il s’achète un peu de conscience et se dit qu’il fait enfin une activité avec ses enfants. Il fini par passer son temps à répondre à ses courriels pendant que ses enfants jouent seuls dans les structures.
 
Il n’y a pas un type meilleur que l’autre, je ne suis pas là pour juger, mais vous, vous êtes de quel type? Moi c’est un mélange d’absent et de blasé, mes enfants