PUBLICITÉ

Mon enfant a toujours froid. Quoi faire?

Jeux et sorties image article
6 questions à se poser si notre enfant se plaint toujours d’avoir froid quand il sort jouer dehors. Des réponses qui va à coup sûr le réchauffer et vous permettre de vivre un bel hiver!
 
Sa tuque est-elle bien doublée?
C’est par la tête qu’on « échappe » le plus de chaleur, alors il faut bien la protéger. On la choisit avec une doublure bien chaude (en polar par exemple) et on s’assure qu’elle cache bien les oreilles. Pour les plus petits, on opte pour la version qui s’attache sous le menton pour qu’elle soit bien fixée en tout temps! Ainsi, pas d’infiltration d’air froid!
 
Son cou est-il protégé?
Rien de pire qu’un frisson causé par un courant d’air qui s’infiltre jusque sur la peau! Pour bloquer l’entrée d’air, on fait porter un cache-cou à notre enfant. Il est préférable de l’enfiler avant de mettre le manteau pour que celui-ci se referme par-dessus. Les jours de grands froids, on peut rajouter un foulard par-dessus, mais on fait attention : certaines écoles interdisent les foulards, dus aux risques d’étouffement. On peut toujours remettre un autre cache-cou, cette fois-ci par-dessus le capuchon, le maintenant bien en place en plus d’empêchant tout vilain vent froid de traverser ces barrières.
 
Porte-t-il des gants?
Parce que les doigts sont séparés et que ceux-ci sont plus comprimés, les gants protègent un peu moins bien que les mitaines. Il est bon de pouvoir bouger ses doigts dans ses mitaines pour réactiver la chaleur. On les choisit bien doublées et surtout avec un revêtement imperméable. Les mitaines en laine sont jolies, mais deviennent rapidement mouillées sous la neige et… les doigts complètement gelés!
 
Quels bas a-t-il aux pieds?
S’il a tendance à avoir les orteils bien froids, c’est peut-être que ses bas ne conviennent pas. On achète des bas de laine qu’il doit enfiler par-dessus une paire de bas en polyester qui protège contre l’humidité (on évite les bas en coton!). On peut aussi trouver des bons bas thermal qui peuvent convenir sans enfiler une autre paire en dessous. Encore gelé? On glisse une semelle thermique au fond de la botte pour créer une autre couche isolante et garder les pieds au chaud. 
 
Connaît-il le style « pelures d’oignon »?
On ne met pas qu’un t-shirt sous un habit de neige. On privilégie le style « pelures d’oignon », la grande mode pour les hivers québécois! On invite notre enfant à superposer les couches de vêtements. Si on sait qu’il passera une longue période dehors (sortie à la montagne, jouer dehors dans la cour, glissade, ski, etc.), on lui fait porter des sous-vêtements longs et chauds (les fameuses « combines » de notre enfance!). Ensuite, on privilégie l’ajout de chandails qu’il pourra toujours enlever s’il a trop chaud : un t-shirt, un chandail en coton à manches longues, une veste, un chandail en polar, etc.
 
Fait-on bien sécher les vêtements?
On vérifie l’intérieur de ses bottes et on fait sécher les feutres tous les soirs. Ainsi, le lendemain, notre enfant n’enfile pas des bottes légèrement humides qui lui donneront froid. Même chose avec les accessoires (tuque, mitaines, gants, bas, etc.) et même ses salopettes. On les suspend pour les faire sécher ou on les passe quelques minutes à la sécheuse. Tout doit être bien sec!