PUBLICITÉ

Comment développer le goût de la lecture chez mon enfant

Livres, musique et cinéma image article
Question:
 
Bonjour,
 
Je suis enseignante au primaire et aussi la maman d’un garçon de 10 ans et je me préoccupe de développer chez lui le goût de lire.
 
J’ai essayé toutes sortes de choses, je lui lis des histoires depuis qu’il est tout petit et je lui achète régulièrement des livres. Il nous voit lire souvent, son père et moi. Bref, y a-t-il quelque chose que je puisse faire en plus?
J’aimerais tellement qu’il ait du plaisir à lire!
 
Merci!
Catherine G.
 
Réponse:
 
Bonjour Catherine,
 
J’aimerais répondre à votre question en deux temps. D’abord, je m’adresse à l’enseignante. Si vous ne connaissez pas l’ouvrage de M. Jean-Guy Lemery, La lecture et les garçons, vous aurez tout avantage à en faire la lecture. Il vous sera très précieux, en tant qu’enseignante comme en tant que maman.

Dans cet ouvrage, l'auteur cherche à préciser où et pourquoi les garçons ont de plus grandes difficultés en lecture que les filles, mais surtout, dans quelles conditions les garçons connaissent du plaisir et des succès en lecture.
 
En voici la référence:
 
 
Aussi, je peux vous assurer que ce que vous faites déjà en tant que parent est très bien. J’ajouterai cependant quelques détails. Le fait de lui acheter des livres est bien, mais lui laisser les choisir est encore mieux. Peut-être le faites-vous déjà, mais il est primordial, pour développer le plaisir de lire, de lui proposer un vaste choix de lectures et de le laisser les sélectionner lui-même.
 
Votre fils fréquente-t-il la bibliothèque de votre quartier? En connait-il tous les rayons? Des visites guidées pourrait l’aider à trouver de nouvelles options de lecture, selon ses intérêts.
 
Par ailleurs, il peut-être intéressant, afin de l’aider graduellement à développer sa capacité d’évoquer des images mentales (vous savez, ce cinéma que l’on se fait en lisant) et de lui demander de vous raconter dans ses mots ce qu’il a lu.
Mais attention! Il est nécessaire de le prévenir de cela avant sa lecture.
 
Expliquez-lui que, pour comprendre ce qu’on lit, il faut le visualiser. Ça nous semble évident, mais ce ne l’est pas toujours pour les jeunes lecteurs. Vous pouvez aussi l’inviter à dessiner ce qu’il a lu.

Mais surtout, évitez de le faire lire à voix haute avant qu’il ait pu lire un texte à voix basse.
 
Lire à voix haute implique de porter attention à la prononciation, à la ponctuation, au rythme de la lecture, et au volume de la voix. Toute l’attention est alors dirigée vers ces aspects et ne peut être employée à la compréhension du message lu.

Lire ce n’est pas seulement décoder des symboles écrits, mais donner du sens à ce qu’on lit en faisant exister dans sa tête le message lu.
 
Finalement, tout parent désirant développer le plaisir de lire chez son enfant devrait consulter l’ouvrage de Julie Provencher:
 
 
De la naissance à l’adolescence, l’adulte qui accompagne un enfant en lecture a le pouvoir d’enrichir son environnement d’apprentissage. Que ce soit pour créer une ambiance, pour motiver à la lecture ou pour développer des stratégies, vous trouverez plus de 385 trucs applicables au quotidien !