PUBLICITÉ

Le livre ou l'écran?

Livres, musique et cinéma 6-7 ANS image article

Les jeunes qui ne lisent pas passent plus de temps aux jeux vidéo qu’à la télé.

Les accros aux Xbox et PlayStation au Canada prennent du retard dans leurs études à l'école, car ils consacrent moins de temps à la lecture, révèle une étude dont QMI a obtenu une copie, indiquant toutefois que la tendance est moins prononcée au Québec.

«La proportion de temps consacré à la lecture est une dimension importante du rendement scolaire, écrit l'auteur de cette étude, Jack Jedwab. À la lumière du temps consacré par les jeunes garçons aux jeux vidéo par rapport au temps consacré à la lecture, cela explique peutêtre pourquoi les garçons se débrouillent moins bien que les filles à l'école secondaire.»

Cette tendance est toutefois moins lourde au Québec car les ados sont moins obsédés par ces jeux, constate l'auteur. En effet, alors que 16,9% des jeunes dans les régions nordiques du Canada consacrent plus de 11 heures par semaine aux jeux vidéo, cette proportion tombe à 6,7% au Québec. Elle est de 11,7% au Manitoba, de 11,5% à Terre-Neuve, de 9,9% en Alberta, de 9,8 % en Colombie-Britannique, de 9,4% au Nouveau-Brunswick, de 9,3% en Ontario, de 8,4% en NouvelleÉcosse, de 8,3% à l'Île-du-Prince-Édouard et de 7,7% en Saskatchewan.

Moins d'ordi

De façon générale, les jeunes québécois utilisent aussi moins l'ordinateur que les ados des autres provinces. Au Québec, 12,2 % des jeunes passent plus de 11 heures par semaine à l'ordi alors que ce pourcentage grimpe à 18,5% en Colombie-Britannique et à 17,7% en Ontario. Quelque 42,2% des ados néobrunswickois et 41% des jeunes Québécois se sont privés de l'ordinateur pendant trois mois.Autre fait à signaler: les jeux vidéo semblent avoir plus d'impact sur la lecture que les ordinateurs ou la télévision.

«Quelque 27% des joueurs de jeux vidéo les plus accros ont admis qu'ils n'avaient rien lu au cours des trois derniers mois contre 17% des jeunes qui avaient utilisé un ordinateur et 15% des jeunes qui avaient regardé la télé», constate M. Jedwab.

À l'échelle canadienne, un jeune sur 10 âgé entre 12 et 19 ans consacre plus de 10 heures par semaine aux jeux vidéo. Un jeune sur cinq y consacre entre trois et 10 heures par semaine.

Par contre, 44,5% des ados n'avaient pas touché aux jeux vidéo du tout au cours des trois derniers mois. La majorité était des filles (65,1%). Chez les garçons, cette proportion était de 24%.

Consulter le tableau en cliquant ici.