PUBLICITÉ

Mes enfants ne sont pas exceptionnels!

Activités et loisirs image article
J’ai passé une journée parfaite en famille dernièrement, c’est à dire : moi et ma femme sur Facebook pendant que mes enfants découvrent la Wii de Nintendo. En quelques heures seulement, j’ai pu voir des centaines de vidéos d’enfants ultra performants. C’était assez décourageant.
 
Il y a l’enfant de 4 ans qui joue de la batterie comme un dieu, le jeune de 8 ans qui joue au golf comme un pro, les 250 000 enfants qui dansent comme des champions, ceux qui font le cube Rubik en 20 secondes, ceux qui épellent des mots longs comme mon bras avant de savoir écrire, ceux qui dessinent avec la précision d’Escher avant d’aller à l’école, ceux qui finissent tous les niveaux de Call of duty même s’ils n’étaient pas nés quand la Playstation 3 est sortie, ceux qui rappent comme Eminem entre deux biberons et tous les autres qui ont des talents bizarres qui nous permettent de douter des habitudes de vie de leur parents.
 
Tout ça me déprime. Moi, mes enfants ont tellement rien d’exceptionnels! Je les regarde présentement jouer à la Wii… c’est pas compliqué la Wii... mais eux comprennent pas vite, ils bougent tout croche, se frappent avec les manettes, et swinguent dans le beurre 98 % du temps. Une larme coule sur ma joue.
 
Mon fils a 5 ans, dessine comme un gars de 5 ans, connaît les choses qu’un enfant de 5 ans doit connaître et n’est pas capable de découper droit, comme un gars.
 
Ma fille a 7 ans, elle lit comme une fille de 7 ans devrait lire, lance une balle comme une fille de 7 ans devrait lancer et devient émotive quand on la chicane… comme une fille.
 
Quand je regarde les vidéos sur You Tube de tous ces enfants surdoués dans un domaine extrêmement précis, et que je vois les millions de “vues” je me questionne : Qu’est-ce que je n’ai pas fait qui fait en sorte que mes enfants ne font rien de vraiment bon? En ce moment, si je mettais un vidéo d’eux sur You Tube, j’aurais au mieux 5 “vues”... et c’est parce qu’ils ont quatre grands-parents!
 
Mais c’est peut-être tant mieux si mes enfants sont normaux. Je n’ai pas à acheter le kit de batterie à 5 000 $, pas besoin de me rendre à Los Angeles pour rencontrer Oprah, pas besoin de gérer des demandes d’entrevues avec Denis Lévesque et pas besoin de me préparer à gérer de la déception pour le restant de ma vie.
 
Parce que oui, quand à 3 ans on joue de la batterie comme un Dieu… on peut imaginer la pression quand on arrive à 25 ans! Les gens vont toujours nous comparer à nous-même… et se faire comparer à un enfant de 3 ans, ce n’est pas bon pour le moral! “C’est sûr que j’étais bon, mes articulations n’étaient pas formées encore!”
 
Et si par malchance, mon enfant est tanné de jouer au golf à l'âge de 16 ans… parce qu’à l’adolescence, c’est pas cool de jouer au golf et qu’il voudrait peut-être vivre au lieu de “putter” 16 heures par jour… quelle déception! Avoir su, j’aurais jamais mis ce vidéo sur You Tube!
 
Non, en fait, je suis content que mes enfants soient encore assez nuls dans tous les domaines, c’est plus simple et surtout ils sont encore libres de trouver ce qu’ils aiment.

En regardant mon fils dessiner en dehors des lignes et ma fille être incapable d’allumer le four, je me dit que dans le fond, d’une façon, ils sont exceptionnels… exceptionnellement normaux!