PUBLICITÉ

Courir en famille : astuces nutrition pour s’amuser !

Sports image article
Nombreux sont ceux qui affronteront un 1, 2, 5 ou 10 km en famille. Avec ou sans médaille, ce qui importe, c’est le plaisir ! Voici donc quelques conseils pour faire de cette activité une journée gagnante.
 
Bien manger avant la course
 
Bien souvent, la course a lieu tôt le matin, après le déjeuner. Prévoyez un déjeuner plus riche en glucides et faible en gras. Exit le bacon et les pommes de terre rissolées ! Fruits, sirop d’érable et produits céréaliers sont à l’honneur au déjeuner pré-course. Un  yogourt grec à la vanille avec un gruau nature et des tranches de bananes feront le travail.
 
Boire pendant la course
 
Ayez toujours des bouteilles d’eau à proximité. Si vous prévoyez courir plus de 10 km, de l’eau agrémentée de jus de fruits et de sel pourrait être utile. À retenir : faites toujours vos tests alimentaires avant de vous rendre à l’événement ! Votre système digestif pourrait vous causer des surprises… Nausées, maux de ventre et crampes abdominales peuvent survenir si on consomme trop de sucre, pas assez d’eau, trop de fibres, etc. Tout dépend de votre tolérance individuelle.
 
Bien manger après la course
 
Un repas équilibré composé de légumes, de féculents et de protéines est tout indiqué. Si vous ne prévoyez pas consommer de repas dans la prochaine heure, prenez une petite collation constituée de glucides et de protéines. Une banane avec une boisson de soya, un lait frappé avec des fraises, ou encore, une barre tendre avec des noix représentent des collations satisfaisantes. Et surtout, buvez beaucoup d’eau pour aider votre corps à récupérer suite à l’effort.