PUBLICITÉ

En inscrivant mon enfant dans un sport, j’accepte de…

Sports image article
Vous avez inscrit votre enfant dans un sport cet été? Bravo!
 
Mais je ne vous apprends rien en vous disant que le pire fléau dans le sport des enfants, ce sont souvent… les parents.  À croire qu’on oublie parfois les vraies raisons qui nous poussent à les faire bouger un peu.
 
Alors pour se rappeler quelques bases toutes simples, voici ce qu’on devrait faire signer aux parents sur tous les formulaires d’inscriptions :
 
***
 

Moi, parent de sportif, j’accepte :

 
  • De sacrifier mes soirées et mes week-ends
 
  • De faire beaucoup de lavage
 
  • D’essayer de l’aider à avoir les bons vêtements et le bon équipement
 
  • De passer mes frustrations sur autre chose que les arbitres, les joueurs, les entraîneurs ou les poubelles. Au pire, j’achèterai une trompette et je soufflerai fort.
 
  • De surveiller ma tête et mes pieds. En l’occurrence, de garder ma tête froide quand ça va vraiment mal et de garder les pieds sur terre quand ça va vraiment bien.
 
  • De devoir participer à des *&$%?$! de campagnes de financement.
 
  • D’accumuler des millions de trophées, médailles et certificats qui vont prendre de la place et accumuler la poussière chez moi.
 
  • De devoir subir parfois des odeurs épouvantables.
 
  • D’avoir l’impression que ça coûte toujours plus cher d’années en années,
 
  • De faire mon possible pour garder l’équilibre entre l’école, les sports, la vie de famille et tout le reste. Même si ce n’est pas facile.
 
  • De parfois lui faire manquer une pratique ou un match sans trop me sentir coupable, afin de conserver un équilibre mental.
 
  • De comprendre que faire du sport, c’est risquer de se blesser. Et de ne pas en vouloir à l’Univers si jamais une blessure survient.
 
  • De faire mon possible pour tenter de communiquer avec les autres parents. Qui sait, j’en retirerai peut-être quelque chose de très positif.
 
  • De devoir bientôt me séparer en deux (ou trois ou autre) parce que je devrai inscrire mes autres enfants dans un sport eux aussi.
 

Mais en inscrivant mon enfant, j'accepte aussi:

 
  • De laisser les coachs être des coachs
 
  • D’être un accompagnateur positif et utile
 
  • De garder une belle attitude dans les estrades, dans le stationnement et même dans l’auto en revenant
 
  • De ne pas laisser mes aspirations personnelles ou mes ambitions refoulées intervenir dans le passe-temps de mon enfant.
 
  • De fermer ma trappe quand ce que j’ai à dire ne contient rien de positif
 
  • De ne pas imposer à mon enfant une pression qu’il n’a pas souhaitée lui-même
 
  • De faire mon possible pour arriver à l’heure et respecter les autres membres de l’équipe
 
  • De m’assurer que mon enfant possède une base en matière de respect de soi et des autres, de politesse et de discipline. Je ne m’attends pas à ce que les entraîneurs fassent ce travail à ma place.
 
  • De valoriser toujours l’effort plutôt que le résultat.
 
  • De toujours me rappeler que le sourire de mon enfant est plus important que tous les trophées de la planète.
 
 
Donc, si je suis prêt(e) à signer ceci, de ma plume trempée dans la sueur, le Gatorade et le café très noir, alors je suis digne de devenir parent d’un enfant sportif.
 
Pour le meilleur et pour le pire,
Pour la santé et pour le plaisir.
 
Au jeu!