PUBLICITÉ

Comment apprécier des vacances à la maison

Vacances et voyages image article
On a l’impression que tout notre entourage part en voyage et qu’on est les seuls à rester à la maison. Voici 3 façons d’envisager votre été positivement quand même.
 
Déjouer les pièges de l’envie.
Il y a peut-être une pointe de jalousie en nous. On aurait aimé partir, mais une (ou plusieurs) raison nous fait rester à la maison cet été. On peut être déçue ou fâchée de ne pas avoir de semaines de vacances, d’avoir un petit budget ou de ne pouvoir partir pour une raison familiale. Quand on connait les raisons, on arrive mieux à l’accepter. Et surtout, on ne s’enlise pas dans une spirale malsaine de la jalousie.
 
Évaluer notre besoin de faire comme les autres.
On a parfois tendance à vouloir calquer nos besoins sur ceux des autres. C’est facile de vouloir reproduire ce que les autres font – et qui semblent leur faire du bien! – pour augmenter son bien-être. Mais qui a dit que notre famille a absolument besoin d’être à la mer pour se sentir en vacances? On doit faire un ménage dans nos envies tout en jonglant avec nos limites et nos possibilités.    
 
Rester à la maison plate.
Ces dernières années, on a vu apparaître le phénomène de staycation, c’est-à-dire passer ses vacances à la maison. Les « plus » de cette option est qu’on n’a pas à payer des frais pour l’hébergement ou les restaurants. On explore nos alentours. Mais on peut le faire dans un « esprit » de vacances.
 
On fait des activités autrement pour déjouer notre routine habituelle. Les enfants adorent! On part pique-niquer pour le déjeuner, on échange de maison avec des amis, on dort dehors et on en profite pour voir les étoiles, on visite une attraction près de chez nous où on n’est jamais allé, on s’imagine des aventuriers sur une piste de sentiers dans un parc national, etc. Et on s’amuse à jouer aux touristes en prenant des photos et en ramenant de petits souvenirs.
 
Si on est persuadé que c’est plate de rester à la maison, on gardera notre famille dans cette ambiance plutôt négative. Si, au contraire, on trouve des activités plaisantes à faire (même un bricolage dehors, un jeu nouveau dans la piscine, etc.), on fera vivre un bel été à notre cocon.