PUBLICITÉ

Des vacances dans sa cour?

Vacances et voyages image article
Les plages américaines, la Gaspésie, le forfait dans le sud... En jasant avec son entourage, on constate que les plans de belles vacances ne manquent pas.
 
Mais parfois, entre deux séjours ailleurs ou pour une raison de budget, il arrive que les vacances familiales soient plus… modestes. Ce n’est pas un crime, loin de là. C’est même un art très utile à maîtriser.
 
Il y a moyen de créer des moments vraiment mémorables en passant des vacances dans sa cour. D’abord, rajoutez « -Beach » à votre nom de ville et ce sera déjà un bon début.
 
Quand je dis « dans sa cour », c’est juste une expression. Ça ne veut pas dire de rester isolé entre quatre haies. Non, c’est simplement qu’il n’y a pas de grand projet nécessitant quatre valises ou huit pleins d’essence, mettons. Ça peut être un festival de petites sorties d’une journée, d’activités locales ou de courts séjours ailleurs, mais en gardant la maison comme camp de base.
 
Et pour l’avoir déjà vécu, ça peut être très réussi, comme vacances. Et les enfants, comment prennent-ils ça? Même si c’est moins glam qu’une maison sur le bord de la mer, quand le projet est bien présenté, ils peuvent adorer l’idée. Tout est dans le marketing, quoi.
 
L’important, ce n’est pas le budget, c’est l’expérience. Et il y a des avantage; on peut improviser beaucoup plus facilement, une journée de pluie n’est pas une catastrophe et ça permet de faire du rattrapage d’amis.
 
Il y a des trucs qui peuvent aider encore plus :
 
Une piscine
C’est un point central pour les journées chaudes et ça occupe les enfants mieux que n’importe quoi. Par contre, ça vient avec son lot de trouble à gérer.
 
Un foyer extérieur
L’excuse parfaite pour manger des guimauves après la noirceur.
 
Des jeux en quantité
Il en existe tellement, maintenant. Et pas seulement pour les enfants. Les fers, les boules, les washers, le frisbee, les ballounes d’eau, etc. Une saine compétition, ça met du piquant dans l’été.
 
De l’espace
Pour courir, pour jouer et même pour… camper. Dormir dans sa cour, ça reste une expérience mémorable pour les enfants. (Et malheureusement, pour notre dos aussi)
 
Des idées saugrenues
Parce que figurez-vous qu’il ne fait pas toujours beau. Il faut aussi prévoir des idées originales pour les jours où le fun doit rester à l’abri de la pluie.
 
Des grands projets de vacances, c’est super. Des aventures époustouflantes, c’est le bonheur. Mais parfois, le bonheur n’a pas besoin d’un décor de cinéma.
 
Après tout, les vacances, c’est surtout dans la tête que ça se passe.