PUBLICITÉ

Pourquoi bouder les vacances?

Vacances et voyages image article
Comme ça, les québécois prennent de moins en moins de vacances d’été, selon un sondage Crop. Nous en prenons en moyenne deux semaines pendant la période estivale, alors que dans les années passées la moyenne était de 2,3 semaines.
 
Parmi les autres données, en vrac :
  • Un québécois sur 10 ne prendra aucunes vacances cet été
  • Deux personnes sur cinq restent en contact avec le boulot durant leurs vacances
  • Et 18% des gens reviennent des vacances plus stressés qu’ils ne l’étaient avant de partir.
 
Tiens donc. Est-ce qu’on a vraiment perdu le tour de décrocher?
 
Mais pourquoi donc les québécois boudent-ils les vacances d’été? Je lance des hypothèses :
 
  • Parce qu’il ne fait jamais beau?
  • Parce que ça coûte cher?
  • Parce que les enfants sont trop tannants ?
  • Parce que l’idée de s’arrêter quelques jours entraîne tellement de troubles que les inconvénients sont plus grands que les avantages?
  • Parce que la banque de vacances est déjà vide?
  • Parce que leur patron est vraiment extraordinaire?
 
Pourtant, il y a tant de bonnes raisons d’en prendre. Ne serait-ce que pour enfin trouver à quoi ressemble sa famille en dehors de la routine. Même des vacances ratées valent mieux que pas de vacances du tout.
 
L'été est si court, par ici, il faut en profiter. Carpe diem, comme ils disent. Saisir l’instant!
 
Et qu’est-ce que ça veut dire pour moi, saisir l’instant? Selon la situation, c’est le saisir le bonheur pendant qu’il passe (trop vite). En d’autres mots :
 
  • Saisir une coupe de Sangria (ou de vin ou une bière…)
  •  
  • Saisir un steak sur le BBQ
  •  
  • Saisir ses chairs dans l’eau de la piscine
  •  
  • Saisir une fleur et la respirer (sans éternuer)
  •  
  • Saisir l’occasion de se sauver sans les enfants
  •  
  • Saisir un oreiller en plein milieu de la journée
  •  
  • Saisir les souvenirs impérissables avec l’appareil photo
  •  
  • Saisir une fesse de son amoureuse pendant qu’elle cuisine
  •  
  • Saisir le stress et le lancer loin loin
  •  
  • Saisir ses enfants pour un immense câlin.
 
 
Bonnes vacances!