PUBLICITÉ

Une expérience moins heureuse

Vacances et voyages image article
Présenté par

Pour Sonia Racine et Roch Bouchard, de Charlesbourg, l’expérience a  été moins heureuse. «La maison était très jolie, mais le quartier, situé en banlieue de Lyon, était vraiment moche, et le voisinage, pas très intéressant. On ne nous avait pas laissé de voiture, et il fallait prendre le  train pour aller à Lyon. Nous rentrions exténués chaque soir. De plus, au  retour, notre maison était en désordre et la piscine avait vraiment besoin d’un nettoyage complet. Enfin, bien que nous ayons précisé que nous  étions des non-fumeurs, les gens avaient fumé dans notre maison, et les relents de tabac étaient vraiment désagréables.»

Sonia et Roch avaient peut-être mal cerné leurs attentes par rapport à  l’offre de leurs partenaires d’échange. De plus, ils auraient eu avantage à spécifier clairement leurs limites. Il reste que, selon les responsables des principales agences, les mécontents sont rares et les incidents, encore plus.

«Le truc, me confie Wesley Clark, un habitué de ce genre d’échange, est de choisir une famille semblable à la vôtre, ayant à peu près les mêmes valeurs que vous et possédant une maison d’égale catégorie.»

«À deux semaines du départ, des amis nous avaient mis en garde, se souvient Gino Moscato: "Et s’ils abîmaient vos meubles et partaient avec vos disques  compacts?" Je me suis mis à avoir des visions d’horreur dans lesquelles des Italiens fous traversaient l’Atlantique rien que pour venir saccager notre maison.»

«Suzanne et moi avons donc décidé d’emballer à peu près tout ce qui ornait la maison. Les livres et les meubles précieux sont allés chez ma mère, les disques compacts, chez son frère. Je n’oublierai jamais le sentiment de honte que j’ai ressenti en arrivant chez les Sciacca. Un bouquet de fleurs nous attendait sur la table de la cuisine avec une bouteille de vin, deux coupes en cristal et des cadeaux pour les petites! Au retour, nul besoin de vous dire que la maison était impeccable et que tout était à sa place.»

Page 1 | Échanger son chez-soi
Page 2 |Une expérience moins heureuse
Page 3 |Quelques conseils et adresses