PUBLICITÉ

L'alimentation de votre bébé de 0 à 1 an

Allaitement 0-24 MOIS image article
Présenté par

Nous savons tous que le lait, durant les six premiers mois de vie de bébé, demeure l’aliment par excellence de son menu. Après cet âge, le lait ne lui suffira plus ; il vous faudra alors introduire progressivement d’autres aliments et faire découvrir à bébé le plaisir de manger.

 

L’allaitement au sein

Le lait maternel est l’aliment par excellence du nouveau-né. Ce lait est en effet parfaitement adapté aux besoins du bébé.

Au début, allaitez votre bébé à la demande – c’est-à-dire donnez-lui le sein dès qu’il a faim. Si, de prime abord, cet horaire semble très exigeant, au fil des semaines, les demandes de bébés se manifesteront à intervalles relativement réguliers. Les tétées devraient idéalement être espacées de deux ou trois heures. Leur fréquence varie toutefois d’un enfant à l’autre (de quatre à dix tétées par jour). Le nourrisson est habituellement rassasié lorsqu’il s’endort béatement. Dès la naissance, des suppléments de vitamine D sont recommandés aux bébés qui sont allaités au sein puisque c’est la seule vitamine qui n’est pas fournie dans le lait maternel.


L’allaitement au biberon

S’il est contre-indiqué de donner à votre nouveau-né du lait de vache – ordinaire, 2% ou écrémé –, les laits maternisés peuvent toutefois être utilisés sans crainte. Ces préparations, qui sont à base de lait de vache modifié, tendent à se rapprocher le plus près possible du lait maternel. Les laits maternisés constituent un aliment complet pour votre bébé durant les premiers mois de sa vie. Ces laits, vendus en pharmacie ou dans les magasins d’alimentation, sont généralement proposés en poudre, en liquide concentré ou prêt à servir. Certaines de ses préparations sont aussi enrichies de fer – c’est toutefois à votre médecin de déterminer si votre nourrisson en a besoin.

Au début, vous pouvez traiter votre nouveau-né comme un bébé nourri au sein. Donnez-lui du lait chaque fois qu’il a faim et laissez-le boire la quantité qu’il désire. Ne le forcez jamais à boire, même s’il s’endort en cours de route – de toute façon, s’il était au sein, vous ne connaîtriez pas la quantité absorbée. Commencez par préparer des biberons de 100 ml et voyez si cette quantité est suffisante pour satisfaire l’appétit de votre bébé. À mesure que votre bébé prendra du poids, vous devrez augmenter la quantité de lait. Par contre, la fréquence diminuera (à quatre mois, un bébé boit environ cinq biberons par jour). Vous pouvez utiliser les laits maternisés jusqu’à 12 mois, mais n’introduisez pas de lait de vache ordinaire avant l’âge de neuf mois (celui-ci doit alors être à 3,25% de matières grasses).

 

Page 1 | Biberon ou sein

Page 2 | Céréales, légumes et fruits

Page 3 | Purées du commerce ou maison ?