PUBLICITÉ

Orgasme et allaitement

Allaitement 0-24 MOIS image article

Question :

Bonjour,

Je vous écris car je me sens gênée de parler de ce sujet délicat avec mes amies de filles. Nouvelle maman depuis 2 mois, j’allaite mon garçon. Parfois, lorsque je l’allaite, je ressens un certain plaisir semblable à une excitation sexuelle. Je me sens extrêmement mal à l’aise face à mon enfant mais aussi envers mon conjoint avec qui je n’ai pas eu de relations sexuelles depuis mon accouchement. Suis-je normale de ressentir ces sensations et ne pas avoir de désir envers mon mari?

Merci pour votre aide!

Marie-Andrée

 

Réponse :

Bonjour Marie-Andrée,

Pour commencer, je tiens à vous rassurer sur la normalité des sensations de plaisir procurées par l’allaitement. Certaines femmes ressentent des sensations sexuelles lors de l’allaitement, mais ce sujet demeure tabou, c’est pourquoi nous en n’entendons pas beaucoup parler.

Dans le livre La réponse sexuelle et ses perturbations les auteures rapportent une étude sur le sujet que voici : « Masters et Johnson ont observé une sensibilité érotique plus grande chez les femmes qui allaitent. D’ailleurs, pendant l’allaitement, certaines ressentent des sensations de plaisir sexuel qui peuvent même aller jusqu’à l’orgasme. Cela entraîne fréquemment un malaise émotif causé par le tabou de l’inceste. »  Les hormones qui interagissent pendant l’allaitement stimulent les contractions de l’utérus. L’allaitement permet à l’utérus de reprendre sa taille initiale plus rapidement. Ces contractions peuvent amener du plaisir sexuel, voire un orgasme. Toutes les femmes ne sont pas nécessairement conscientes de ces sensations. De plus, la détente procurée par l’allaitement, le toucher, l’odeur réconfortante du nourrisson, le plaisir de se sentir mère et de répondre au besoin de nourriture de l’enfant, etc. permettent à tous les sens d’être éveillés. Cet état d’esprit dans lequel nous sommes plongées pendant l’allaitement fait en sorte que nous sommes plus à l’écoute de nous-mêmes, c’est pourquoi certaines femmes auront conscience des contractions.

Aussi, il ne faut pas oublier que les seins sont, en plus de permettre à la mère de nourrir son bébé, une zone érogène stimulée lors des préliminaires et des relations sexuelles. L’excitation sexuelle reliée à la stimulation des seins lors des rapports sexuels varie d’une femme à l’autre. Des femmes sont hypersensibles et apprécient les caresses de leurs seins tandis que d’autres n’éprouveront aucune sensation agréable. Alors, il se peut que la succion de la bouche du bébé procure des sensations plaisantes dans certains cas, tout en permettant à l’utérus de se contracter.  

Le désir sexuel diminue chez certaines femmes après l’accouchement, en raison de la fatigue, de l’adaptation du nouveau rôle de mère, de l’influence des hormones, la cicatrisation suite à l’accouchement, des douleurs aux mamelons, les changements corporels, la difficulté de sortir de son rôle de mère, etc. Différents facteurs influencent le désir sexuel. Il est donc normal que le désir sexuel ne soit pas très élevé après l’accouchement. Si, dans les prochains mois, votre désir sexuel ne revient pas et que cela vous tracasse ou occasionne des conflits dans votre couple, il serait bien de consulter seule ou en couple afin d’aller chercher des outils pour raviver votre désir. 

Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec ce nouveau bébé qui vient d’arriver dans votre vie!

Sophie Brousseau

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!