PUBLICITÉ

4 conseils quand on fait l'épicerie avec des enfants

Nutrition image article

Que faire lorsque vos enfants s’écrient « Maman, je veux les biscuits avec les princesses sur la boîte » à l’épicerie ?  L’industrie alimentaire sait comment convaincre ses futurs acheteurs. Voici un portrait de la situation et des trucs éclairants.

 
La publicité interdite. Vraiment ?
 
Depuis 1978, le Québec a interdit la publicité télévisuelle s’adressant aux enfants de moins de 13 ans. Or, pour les aliments vendus en épicerie, cette loi a des failles. Et on espère grandement que le gouvernement inclut les emballages de produits alimentaires dans ses interdictions. Bien souvent, les aliments associés à des personnages amusants présentent une faible valeur nutritive. Un projet de loi a d’ailleurs été présenté tout récemment, et propose d’aller jusqu’à interdire toute publicité alimentaire faite aux enfants.
 
Action, réaction !
 
En attendant qu’un tel projet de loi soit accepté, voici quelques stratégies pour réduire l’impact de la publicité alimentaire sur vos enfants.
 
- Expliquez-lui qu’il sera bien plus amusant de jouer avec sa figurine ou d’écouter le film en votre compagnie, avec ledit personnage apparaissant sur l’emballage;
 
- Proposez-lui de préparer des biscuits avec des formes amusantes plutôt que d’acheter la boîte de biscuits colorés, déjà préparés;
 
- Faites une entente avec votre enfant avant d’aller à l’épicerie. Vous achèterez : aucun, un ou deux produits maximum qu’il vous demandera. Pas plus !
 
- Évitez les allées centrales : elles contiennent les aliments transformés (céréales à déjeuner, barres tendres, sucreries) qui ont tout pour attirer l’œil de vos enfants.