PUBLICITÉ

Un plan incliné pour faciliter la lecture et l'écriture

6-7 ANS image article

Question

Bonjour Mme Marielle,

Mon fils est actuellement en 2e année du primaire, et il va voir l’orthopédagogue de son école deux fois par semaine.  Je ne sais pas pourquoi, mais il recopie difficilement les mots que son enseignante écrit au tableau, et il perd souvent sa place en recopiant ou en lisant. De plus, son écriture est parfois bien difficile à lire. J’ai fait examiner sa vue et tout va très bien.

J’ai demandé conseil à l’orthopédagogue et elle m’a conseillé de procurer 
un plan incliné à mon fils. Elle m’a un peu expliqué ce que c’est, mais avant de faire cet achat, j’aimerais vous demander ce que vous en pensez.

Merci.

Nadine C.

Réponse

Bonjour Nadine,

Merci de m’avoir écrit. Je ne suis pas très surprise de lire votre question, 
le plan incliné n’étant pas encore d’usage très courant, au Québec. Cependant, je peux aisément appuyer l’avis de votre orthopédagogue, puisque le plan incliné apporte de réels  avantages aux élèves en général, mais surtout aux élèves qui éprouvent des difficultés comme celles rencontrées par votre fils.

Je vous explique. 
Un plan incliné est une surface plane rigide qui est (légèrement) inclinée par rapport à l'horizontale. On le dépose sur le pupitre de l’élève.

Ses avantages? D’une part, le plan incliné facilite la lecture. Cette surface étant inclinée de 22 degrés (inclinaison optimale), cet angle réduit de beaucoup l’effort oculaire que l’élève doit faire pour lire. Il voit aussi bien le texte en haut qu’en bas de la page, sans effort ni distorsion.

Il facilite aussi la copie à partir des mots écrits au tableau, par exemple. Visuellement, votre fils aurait moins de difficultés à recopier à partir d’un plan vertical (un tableau) à un plan oblique (plan incliné).  Quand une personne écrit à un angle de 22 degrés, les muscles de son avant-bras sont utilisés, ce qui favorise le contrôle et améliore la qualité de l’écriture. 

 

Pour qu’il soit vraiment adapté à un écolier, le plan incliné devrait offrir certaines particularités : Une pince pour retenir la feuille ou le cahier et l’empêcher de glisser, d’une part, et un support de livre pour retenir celui-ci lors de la lecture. 
S’il est muni, en plus, de supports rétractables pour le transport entre la maison et l’école, vous avez le plan incliné idéal. Certains parents constatent une telle amélioration avec son utilisation qu’ils en procurent carrément deux à leur enfant : un pour la maison, et l’autre qui reste à l’école.

Celui que je suggère dans ma pratique et qui est disponible au Québec se trouve ici : http://bit.ly/1hzVPD7

J’espère vous avoir apporté les informations attendues.

Mme Marielle

Pour poser une questions à notre experte:  experts@yoopa.ca

Pour communiquer avec Marielle Potvin directement pour un rendez-vous : 438 886-8141 ou par courriel à: marielle.potvin@gmail.com