PUBLICITÉ

Dossier lecture

16 Décembre 2014

Lire, c'est apprendre mais c'est aussi découvrir. Mais comment développer l'intérêt chez votre enfant?

Dans ce dossier

Mon enfant apprend à lire

Mon enfant apprend à lire
Présenté par

C’est connu, c’est vers le Temps des Fêtes que notre petit de 1ère année commence à lire couramment.  

Afin d’aider les lecteurs débutants à partir du bon pied, permettez que je partage certaines expériences avec vous à ce sujet.

Dans ma pratique en orthopédagogie, je constate quelquefois que certains  parents réduisent l’acte de lire au simple fait de décoder, soit d’associer des lettres et des sons.

Pour motiver un enfant à développer son goût pour la lecture, et donc ses habiletés à lire, il lui faut beaucoup plus que l’enseignement d’un code à déchiffrer.

Il lui faut savoir pourquoi on lit. Si cela vous semble curieux, je vous confirme que plusieurs enfants de cet âge répondent à cette question en disant que c’est
«pour la note» ou «pour le bulletin», «pour faire plaisir à leurs parents» ou «pour passer leur année» !

J’ai entendu durant ma carrière, toutes sortes de réponses à cette question.
- Pour devenir plus intelligente…
- Pour apprendre de nouveaux mots…
- Pour m’améliorer…

Tout cela est bien vrai, mais si je leur demandais pourquoi j’ai lu durant plus d’une heure, hier soir, oubliant tout ce qui se passait autour de moi, un élève finissait toujours par me répondre :
-Parce que vous aimez cela!

Voilà ce qu’il fait bon entendre.

Parce qu’en tant que modèle, si nous ne pouvons inciter les enfants à aimer lire, ils ne le feront malheureusement peut-être pas d’eux-mêmes. Il nous faut leur communiquer notre passion, et rien ne me désole plus que de constater que certains enseignants ou parents affirment haut et fort ne pas aimer lire, et ce, devant des enfants!!!

Vous n’aimez pas lire? Essayez de faire semblant

Voyez-vous, les habitudes de lecture représentent le meilleur indicateur de la réussite scolaire. Un enfant qui aime lire, qui lit souvent et de manière autonome obtiendra de meilleurs résultats à l’école, peu importe la matière.

Mais pour aimer lire, il faut avoir des modèles de lecteurs adultes autour de soi.

Il est important de parler de soi en tant que lecteur, à notre enfant. Idéalement, l’enfant verrait en ses parents et en ses enseignants des personnes cultivées qui cherchent toujours à apprendre et qui lisent pour se divertir, se détendre ou s’amuser. Si l’enfant n’a pas autour de lui des modèles comme ceux-là, il est fort probable qu’il ne verra pas, ne sentira pas le pouvoir de la lecture.

C’est une bonne idée de parler aux enfants des livres qu’on est en train de lire, comme de ceux que nous avons l’intention de lire. Leur dire pourquoi on l’a choisi, de quoi il est question, pourquoi on l’aime et ce qu’on espère y apprendre.
De cette façon, l’enfant constate que les adultes ont des goûts personnels en la matière, et que nous faisons des choix en fonction de ceux-ci.

Idéalement, on pourrait aussi leur faire remarquer qu’on aime toutes sortes de lectures… Des romans, des revues, des recueils de poèmes, des livres de recettes, des biographies, des journaux; on lit sur l’ordinateur ou la tablette, dans la rue,
dans l’autobus…

S’il est essentiel que tous les enfants sachent lire, il est encore bien plus important qu’ils aiment lire.

Pour cela, il nous faut partager notre passion avec eux. C’est un des meilleurs services que nous pouvons rendre aux enfants que nous souhaitons voir réussir à l’école. Vous vous inquiétez que votre enfant ne trouve pas de livres qui lui plaisent? 

Ne vous en faites pas. Aidez-le simplement à trouver un livre qui l’intéresse.
Peut-être aime-t-il les voitures, les animaux, la musique?  On l’accompagne à la bibliothèque, on met un livre entre ses mains, on lit le début à voix haute; voilà ce qu’il faut pour éveiller son intérêt. 

Les enfants qui ont été stimulés avec les livres, dès leur plus jeune âge, ont une véritable longueur d’avance sur les autres.

Il est donc très important de trouver ce qui intéresse un enfant et de l’aider à trouver des livres qu’il aime.

Aussi, il est recommandé de prendre le temps de lui expliquer de quelle façon on choisit nos livres.

Est-ce l’opinion d’un ami qui m’a incité à me procurer ce livre? Est-ce que j’ai lu une critique à ce sujet? Ce livre a-t-il gagné un prix quelconque? Est-ce un livre d’un auteur que j’ai déjà apprécié en lisant d’autres de ses ouvrages? 

L’enfant se rendra alors compte que lire est aussi une occasion d’échanger entre nous à ce sujet.  Il sera alors facile d’être à leur écoute de leurs suggestions et de lire ce qu’ils lisent afin de pouvoir en discuter avec eux.

Quand les enfants sentent que leurs parents s’intéressent à ce qu’ils lisent, ils sont naturellement plus réceptifs à leurs suggestions de lecture.

Maintenant qu’il sait lire, l’enfant devra souvent lire par obligation, à l’école.
La lecture sera associée à des contraintes de temps et de nombres de pages lues, répondre à des questions de compréhension, faire des résumés de ses lectures…  Bref, celle-ci risque de devenir une corvée.

Voilà pourquoi il est si important de désamorcer tout cela dès le départ. En l’aidant à développer un véritable plaisir à lire, à communiquer son plaisir en échangeant avec vous ses découvertes et ses coups de cœur, il continuera de lire par choix, avec les motivations qui lui sont propres, et inévitablement, développera de plus grandes habiletés en lecture. 

En vous souhaitant de très belles lectures, et de bien belles découvertes livresques tout au long de 2014!

à lire également