PUBLICITÉ

Dossiers

10 Décembre 2014

En tant que parents, on souhaiterait que nos enfants dorment bien, longtemps et souvent. Voici quelques trucs pour vous faciliter la vie.

Dans ce dossier

Quelques conseils pour une bonne qualité de sommeil chez votre enfant

Quelques conseils pour une bonne qualité de sommeil chez votre enfant
Présenté par

Le sommeil est un des sujets qui préoccupe le plus les parents; la routine du coucher, les cauchemars, les lève-tôt, les siestes, etc. Et ils ont bien raison d’accorder un grand intérêt à ce besoin de base si bénéfique pour notre santé.

Le sommeil nous permet de récupérer, tant au niveau physique que mental. Il est essentiel à la maturation de notre cerveau ainsi qu’au bon fonctionnement de notre système nerveux central. La qualité de nos nuits est donc un élément extrêmement important à considérer. Voici donc quelques trucs qui pourront être bénéfique pour les nuits de tous les membres de la famille!

Avoir de saines habitudes de vie

  •  L’alimentation est un élément pouvant venir jouer sur la qualité du sommeil de votre enfant. Les repas à base de sucres lents sont à privilégier (pâtes, riz, soupe, etc.) au souper.
  • L’activité physique est aussi très importante afin de dépenser de notre énergie. Cette fatigue physique prédispose à de meilleures nuits de sommeil. Il est toutefois recommandé d’éviter les activités stimulantes au moins une heure avant le coucher. Un enfant calme aura plus de facilité à s’endormir.

Avoir une routine du coucher bien établie

  •  La mise en place d’un horaire régulier au niveau des heures de sommeil, aidera à la qualité de celui-ci. Il est donc avantageux de toujours se coucher et se lever à la même heure.
  •  Soyez à l’affut des signes d’endormissement de votre enfant. Ces manifestations de fatigue ont pour but d’aider à son endormissement. Ceux-ci vous permettront d’ajuster l’heure du coucher de votre enfant. 
  •  Toutes stimulations visuelles et/ou intellectuelles est à éviter. Bien que « pratique », la télévision ou l’utilisation de la tablette peuvent nuire au sommeil. Faites-le test pendant quelques semaines, en supprimant complètement les écrans à partir de l’heure du souper. Vous verrez sans aucun doute un changement au niveau de la routine du coucher avec votre enfant.
  • Tamisez les lumières au moins 30-45 minutes afin l’heure du coucher afin de ne pas entraver la production de mélatonine (hormone du sommeil). Combinez avec un ton de voix bas, calme, en adoptant un débit lent et vous aurez vous-même hâte d’aller dormir!

Une chambre à coucher qui invite au sommeil

  • Évitez une surcharge visuelle de décoration sur les murs ou encore de jouets sur le plancher. La chambre doit être synonyme de calme.
  • La qualité du matelas est aussi à considérer. Qui ne dort pas mieux dans un lit confortable?
  • Aérez régulièrement la pièce, et ce, peu importe la saison afin que celle-ci soit bien oxygénée et que la température ne soit pas trop élevée. La température idéale devrait être entre 16 et 18 Celsuis.  
  • Utilisez des rideaux opaques ou bien une toile afin de bloquer le maximum de lumière provenant de la fenêtre. En été, ceux-ci aideront grandement vos enfants à s’endormir même si le soleil n’est pas complètement couché à l’extérieur!
  • Utilisez des draps confortables et agréables au toucher. Et pourquoi pas quelques gouttes d’huile essentielle de Lavande pour favoriser le sommeil
  • Évitez la musique en continue. Si vous utilisez de la musique douce afin d’aider votre enfant à s’endormir, veillez à l’éteindre lorsque votre enfant sera dans les bras de Morphée afin d’éviter toute stimulation externe du cerveau.

 

Malgré tout ça, certains éléments de la vie peuvent tout de même venir altérer la qualité du sommeil, ou du moins l’endormissement de vos enfants ; une très grande fatigue, un changement dans sa routine, lorsqu’il est malade ou encore lorsqu’il vit un gros changement dans sa vie. Mais tout se place avec le temps! Bonne nuit à tous!

 

Hélène Fagnan, coach familial

Fondatrice de Nanny secours

www.nannysecours.com

 

Ne manquez pas la suite du dossier

Comprendre le sommeil des enfants

Sommeil:questions et réponses   

Les ressources en matière de sommeil

Brigitte Langevin, experte dodo