PUBLICITÉ

Dossier TDAH

10 Décembre 2014

Que signifient ces quatres lettres et comment aider les familles qui y sont confrontées?

Dans ce dossier

Qu'est-ce-que le TDA-H?

Qu'est-ce-que le TDA-H?
Présenté par

TDA-H ?

 

Cette abréviation signifie trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Le TDA-H touche 3 à 5 % des enfants et on le retrouve davantage chez les garçons. 

Le TDAH est un trouble neurologique, qui s’expliquerait par un dysfonctionnement au niveau des neurotransmetteurs au niveau du cerveau (dopamine et la noradrénaline), qui aident le cerveau à organiser et à régir la pensée et le comportement.   Le TDA-H a une composante héréditaire dans la majorité des cas. Il n’est donc pas explicable par une mauvaise éducation que reçoit l’enfant. Il est présent dès l'enfance et persiste souvent à l'âge adulte.  

Le diagnostic est donné différemment selon si la personne présente une prédominance au niveau de l’inattention, une prédominance au niveau de l’hyperactivité-impulsivité ou de type combiné (inattention + hyperactivité-impulsivité).

 

L’hyperactivité fait référence aux enfants qui présentent une activité plus importante, qui sont comme « montés sur un ressort ». L’enfant bouge les pieds, les mains. Il peut faire des bruits avec sa bouche, parler beaucoup, se lever alors qu’il doit demeurer assis. L’enfant a donc un problème à contrôler et à freiner sa bougeotte physique.

L’impulsivité quant à elle réfère aux enfants qui verbalement ou en gestes, disent ce qu’ils pensent tout haut, coupent la parole ou présentent une difficulté à attendre leur tour. L’enfant a donc un problème à contrôler ou à freiner ses comportements.

L’inattention pour sa part, réfère aux enfants qui ont de la difficulté à être attentifs et bien écouter, à se concentrer sur une tâche ou une demande. Ils ont des oublis fréquents et perdent leurs effets personnels. Ils sont facilement dérangés par des idées et par les stimulations environnantes (ex : bruits, personne qui passe). 

 

Comment savoir si mon enfant a un TDA-H ?

Un enfant peut sembler présenter un TDA-H alors qu’en fait, il vit une situation difficile à la maison ou est anxieux. En effet, l’enfant est préoccupé par certaines pensées, dort moins bien, est moins attentif,  plus prompt, ce qui peut ressembler au tableau diagnostique du TDA-H. Il faut donc demeurer vigilant, puisqu’un enfant peut être dans la lune et bouger plus que les autres, sans que toutefois il présente un TDA-H. En effet, les gens atteints de TDA-H présentent ces symptômes de façon plus fréquente, intense et ces derniers doivent avoir un impact sur le niveau de fonctionnement. De plus, les symptômes doivent être présents dans plusieurs contextes, à la maison et à l’école par exemple.

Tout d’abord, le parent doit s’assurer avec le médecin qu’il n’y a pas de causes d’ordre médical qui pourraient expliquer les manifestations présentes chez l’enfant (ex. : test d’audition, apnée du sommeil, etc.). Ensuite, des outils psychométriques doivent être administrés auprès de l’enfant par un professionnel (ex. : psychologue) qui connaît bien le TDA-H et qui s’assurera également de faire le diagnostic différentiel (ex. : anxiété).  

Bien souvent, le diagnostic n’est pas donné avant la première année du primaire, mais dans certains cas très évidents, certains professionnels s’avancent dès l’âge de 4 ans.  

à lire également