Pour tous

Les ratés de la liste d’attente

Libellés : Pour tous, Éducation Publié le 28-03-2012 à 12:00

Le temps passe, mais il est toujours aussi difficile de trouver une place en centre de la petite enfance (CPE), et ce, malgré les 2,7 millions $ investis par Québec dans la liste d'attente centralisée.

Cette liste d'attente serait loin d'être aussi efficace que prévu.

«On constate un certain nombre de problèmes, notamment toute la question touchant le fait que ce ne sont pas tous les services de garde qui y adhèrent», admet la ministre de la Famille Yolande James.

Ainsi, ceux qui cherchent désespérément une précieuse place à 7 $ doivent encore multiplier les appels, puisque la majorité des CPE n'ont pas adhéré au système de guichet unique, lancé il y a quatre ans.

Le problème, selon les regroupements des centres de la petite enfance, vient du fait que l'adhésion est volontaire et coûte environ 1000 $.

«Il y a des CPE qui, pour toutes sortes de raisons, veulent garder le contrôle» sur leur liste d'attente, rapporte Claudette Pitre-Robin, du Regroupement des CPE de la Montérégie.

Vers une adhésion obligatoire

La ministre de la Famille planche actuellement sur une nouvelle gestion des listes d'attente, plus centralisée, dont l'adhésion serait obligatoire. Cette décision ne ferait probablement pas l'unanimité dans les services de garde, mais elle rendrait la tâche plus simple aux parents.

Actuellement, sur plus de 646 garderies privées subventionnées, seulement 27 ont adhéré au guichet unique. Par contre, 536 CPE sur 967 y ont souscrit.

Il est impossible de savoir combien d'enfants n'ont pas de place en CPE au Québec, puisque les mêmes noms peuvent se retrouver sur plusieurs listes. Cependant, seulement en Montérégie, plus 25 000 petits sont en attente.

Les 15 000 nouvelles places promises par Québec ne seront pas disponibles avant 2016.

  • Agence QMI

Laissez un commentaire

L'infolettre Yoopa

Je désire recevoir les offres privilèges de YoopaSe désabonner

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tête pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>