PUBLICITÉ

Comment réagir lorsque mon enfant me ment?

Comportements 6-7 ANS image article

Question :

J'ai une fille de 7 ans qui ment constamment sur des choses avec ou sans importance. Elle invente des histoires qui ont parfois des conséquences assez lourdes (comme la fois où elle a dit à la directrice que je la frappais...). Elle dit souvent que sa sœur la mord (totalement faux après vérifications). Elle peut inventer qu'elle a failli se faire frapper en auto pendant notre promenade à vélo lorsqu'elle parle à sa mamie, etc... C'est très gênant. J'ignore quoi faire et c'est de plus en plus grave. Elle ment au moins 4 fois par jour et souvent plus. Je ne lui mens pas moi-même, son entourage non plus, alors nous ignorons totalement où elle a pris ce mauvais pli. Chaque fois qu’elle ment, ça apporte beaucoup de négatif autour d’elle et elle semble s’en réjouir. Elle adore raconter des histoires fausses qu’elle a fait chez son père et qui me feront fâcher, et vice versa.

Aidez-moi, je vous en conjure!

D’une maman perdue

 

Réponse :

Bonjour,

La chevronnée coach familiale, Nancy Doyon, a accepté de répondre à votre question.

 

Bonjour Madame,

Votre question pourra certainement éclairer plusieurs parents. Première chose, les mensonges et fabulations sont très fréquents à cet âge. En fait, entre 5 et 8 ans, les enfants quittent doucement une période plus égocentrique pour se tourner lentement vers les autres. Ils viennent tout juste de découvrir le pouvoir et l’effet qu’ils ont sur leur entourage, de comprendre que leurs actions peuvent influencer les sentiments et les agissements de ceux qu’ils côtoient.

C’est lors de cette période qu’on verra poindre les premiers sentiments empathiques, la capacité de déceler les émotions chez autrui et d’en identifier la cause probable. « La jeune fille est triste hein maman? C’est parce que son père l’a chicanée? » Vous vous rappelez notre fascination pour les émissions chargées d’émotions où l’on se mettait vraiment dans la peau du personnage principal? Candy, Belle et Sébastien, Demetan, Rémi, etc…

Avec cette découverte de l’autre, vient aussi la révélation du pouvoir sur l’autre. Ainsi, on verra poindre des attitudes manipulatrices, des tentatives de contrôler les pairs et … des mensonges. L’objectif de l’enfant est simplement de tester l’effet qu’il produit sur les autres et le pouvoir d’influence qu’il possède. Ces comportements disparaîtront normalement au fur et à mesure que se développeront ses habiletés sociales et son empathie. Il ne faut donc pas s’en inquiéter outre mesure, ne pas accorder trop d’attention à ses mensonges (car les enfants adorent l’attention…) et s’assurer que l’enfant assume les résultats et conséquences de ses actes.

Je vous suggère aussi quelques trucs, tirés de mon article : « Le mensonge chez les enfants. »

Insistez sur vos valeurs plutôt que sur le mensonge.

Si l’enfant ment pour se déculpabiliser d’une erreur, n’insistez pas sur le mensonge et ne cherchez pas à prouver que vous aviez raison. Dites-lui clairement ce que vous croyez et ce que vous pensez de ses actes : « Peu importe que ce soit toi qui aies commencé ou non! Je veux que tu te rappelles que c’est important pour moi de… ».

Dites-lui ce que vous croyez être la raison de son mensonge.

« Je pense que tu inventes des choses pour que je chicane ta sœur, non ? », « Hum, moi je pense que tu veux voir si je vais te croire…. ».

Ne faites pas d’enquête.

N’attendez pas d’avoir des « preuves » pour être conséquente. Si vous êtes certaine qu’elle a menti ou qu’elle a fait quelque chose de répréhensible, appliquez la conséquence prévue au risque de vous faire accuser d’être injuste! Privilégiez toutefois la réparation de ses gestes aux punitions vides de sens (ex. : s’excuser, rembourser un bris, rendre service à la personne lésée, etc.).

Bonne chance et… patience!

Nancy Doyon
Coach familial
Auteur, conférencière et fondatrice de SOS Nancy
Membre du Réseau Nanny secours

 

Je suggère régulièrement aux parents les livres d’histoire pour aborder certains sujets. Je vous en propose quelques-uns sur la page Facebook de Nanny secours.

Hélène Fagnan
Coach familial
Fondatrice de Nanny secours
www.nannysecours.com