PUBLICITÉ

Les crises au centre d'achats

Comportements image article

Pas toujours facile de savoir comment intervenir dans ces situations. Suzanne Vallières, psychologue, donne quelques conseils.

Q. Il arrive parfois que mon garçon de 3 ans me fasse des crises au centre d'achats ou à l'épicerie. Je ne sais pas trop comment réagir et je suis toujours très mal à l'aise. Je le menace parfois de ne plus l'amener, mais ça ne marche pas. Comment intervenir?
Mme Julie Robitaille, de Laval

R. D'abord, soyez sans crainte: vous n'êtes pas la seule à vivre ce genre de situation embarrassante. La majorité des enfants ont eu l'occasion, un jour ou l'autre, de faire des crises en public devant lesquelles on a parfois de la difficulté à intervenir par peur du jugement des passants. La première chose à faire, c'est d'éviter de succomber à la tentation d'acheter la paix en acceptant ce qu'il réclame haut et fort. Si vous le faites, il aura compris que ça fonctionne et aura certainement tendance à recommencer la prochaine fois.

Ne pas être intimidé

Ne soyez pas non plus intimidée devant sa crise - du moins ne le démontrez pas si vous l'êtes -, puisque votre enfant sentira votre malaise et en profitera doublement. Si possible, retirez-vous dans un endroit plus discret afin d'être plus à l'aise pour intervenir calmement et fermement, en lui faisant comprendre que sa crise est inutile. D'ailleurs, rien ne sert de servir de longs discours, faites plutôt diversion. Recentrez son intérêt sur autre chose: «Viens avec moi, on va aller choisir les jus que tu préfères», etc. Dans tous les cas, il est inutile de le menacer de ne plus revenir, puisque c'est tout à fait irréaliste et que ça n'aiderait certainement pas votre enfant à adopter de bons comportements en public.

La fatigue

Finalement, je vous conseille d'éviter de faire vos courses lorsque votre enfant est fatigué (avant sa sieste ou après une longue journée à la garderie). Il sera ainsi moins irritable et plus patient, ce qui minimisera les risques de voir votre petit ange se transformer en véritable mini-tornade...