PUBLICITÉ

Ma fille voterait pour Trump

Comportements image article
Mon téléroman préféré des derniers mois est sans contredit la campagne électorale américaine. Surprise après surprise, cette série nous fait vivre des hauts et des bas… mais surtout des bas. Nous en avons entendu parler beaucoup plus que nous entendons parler de nos propres élections, nous sommes donc, malgré nous, dans l’obligation d’en suivre toutes les péripéties. En tentant d’expliquer tout ça à mes enfants, j’en suis venu à une conclusion terrifiante : ma fille de 3 ans voterait probablement pour Donald Trump.
 
À trois ans seulement, avec tout le bagage de vie qu’elle possède, elle serait sûrement attirée par les propositions du Donald. Tout d’abord, elle adore construire des murs. Que ce soit en Légo ou avec les coussins du divan, elle est toujours prête à bâtir quelque chose pour empêcher son frère de passer. En plus, c’est toujours quelqu’un d’autre qui a payé pour le matériel qu’elle utilise.
 
De plus, ma fille a peur des étrangers. Tout comme Trump, elle insiste la plupart du temps à obtenir beaucoup trop de détails à propos d’une personne avant de s’en approcher. Elle est méfiante de nature et elle entend souvent sa sœur lui dire de faire attention aux étrangers. C’est en plein la politique d’immigration proposée par l’équipe de Trump.
 
Elle a en outre, plusieurs points en commun avec le candidat républicain. Cet été, elle a essayé de vendre de la limonade pendant une vente de garage… elle en a vendu deux verres (à son grand-père) et a fait une perte nette de 12$... elle a déclaré faillite par la suite.
 
Elle est aussi intransigeante, même quand on lui présente les faits, comme en témoigne la récente entrevue que j’ai fait avec elle :
 
Moi : Mets ton manteau avant de sortir.
Elle : Non!
Moi : Mets ton manteau, il fait froid dehors.
Elle : Non, fait pas froid!
Moi : Oui, regarde le thermomètre, ça dit -2 degrés dessus.
Elle : Non, pas vrai, il fait chaud!
Moi : Ok, va dehors sans ton manteau.
Elle : Non, veut pas aller dehors!
 
Aller dehors impliquerait qu’elle ait froid et qu’elle doive admettre que la communauté scientifique et moi avions raison… chose qu’elle ne fera jamais, tout comme Trump qui croit que les changements climatiques sont un complot. C’est peut-être une conspiration organisée par tous les enfants qui ne veulent pas mettre leur manteau!
 
Ma fille ne connaît sûrement pas Twitter autant que M. Trump, mais avec son vocabulaire limité, elle peut définitivement émettre une opinion en moins de 140 caractères. Et ce, à toute heure de la journée!
 
Pour terminer, c’est peut-être normal que ma fille de 3 ans vote pour Donald Trump, elle a autant d’éducation que l’électeur moyen des États-Unis, elle se fâche facilement et elle a besoin de beaucoup d’aide pour faire tenir ses cheveux. Une chance qu’elle n’a pas le droit de vote!