PUBLICITÉ

Mon fils suce ses doigts

Comportements image article
Bonjour, j'ai lu votre article sur les enfants qui sucent leur pouce après 3 ans. Mon fils a 3 ans et demi et depuis environ 1 mois, il a commencé à se mettre ses doigts dans la bouche. Il ne faisait pas ça avant. Il n'est toujours pas propre non plus. Vous parliez de discuter avec lui de ce qu'il ressent comme émotions, mais c'est difficile à cet âge de lui faire comprendra ce qu'est l'anxiété, le stress, la timidité, etc. Comment fait-on? Je crois qu'effectivement il s'agit de stress, comment savoir ce qui lui cause cela. Il n'a pas changé de garderie, pas de nouveau frère ou soeur, parents toujours ensemble. .. Ce que je vois c'est que nous insistons peut-être trop sur le fait qu'il n'est toujours pas propre.
 
Réponse:
 
Bonjour à vous,
 
Premièrement, je tiens à vous féliciter d’avoir eu le courage de nous partager vos inquiétudes. Ce n’est pas facile de demander de l’aide et vous l’avez fait. Bravo !
 
Il y a plusieurs éléments dans votre question, qui sont tous pertinents. Premièrement, le fait qu’il mette les doigts dans la bouche qui pourrait être causé par le stress. Ensuite, la verbalisation des émotions vécues par votre fils. Finalement, la pression que pourrait ressentir votre enfant face au fait qu’il n’est pas encore propre.
 
Les doigts dans la bouche
 
Il y a plusieurs raisons pour lesquelles un enfant suce son pouce ou met les doigts dans sa bouche. C’est souvent apaisant pour lui, c’est une façon de se calmer, mais aussi de se concentrer. Pour les bébés, sucer le pouce (ou les doigts) est un besoin. Mais comme vous soulignez le fait que ce soit relativement nouveau, il serait important de trouver la source du changement. Je crois que vous avez une bonne piste concernant la pression que votre fils pourrait ressentir face à l’apprentissage à la propreté. Pour certains enfants, c’est une source d’anxiété.
 
Pour aider votre enfant à arrêter cette habitude, voici quelques petits conseils :
 
·       Faites-lui remarquer lorsqu’il a les doigts dans la bouche. Vous pouvez doucement lui toucher la main afin qu’il se rende compte de son geste.
·       Félicitez-le lorsque vous remarquez qu’il n’a pas les doigts dans la bouche.
·       Utilisez un tableau de renforcement positif. Vous pouvez même utiliser un tableau de renforcement positif. C’est motivant de voir l’évolution des efforts.  
 
Verbalisation des émotions
 
Il est vrai qu’il est difficile pour un enfant de 3 ans d’exprimer clairement ses émotions. Par contre, vous pouvez l’aider en verbalisant les vôtres et en mettant des mots sur les siennes.
 
Par exemple, s’il est content, vous pouvez lui dire :
« Je vois que tu es content, tu as un beau sourire et des étoiles dans les yeux ! »
« Je vois que tu es triste, tu ne souris pas, et tes yeux ont perdu leurs étoiles. »
 
C’est par la verbalisation et l’exemple que l’enfant apprend à se connaître et à apprivoiser le monde qui s’ouvre devant lui. Alors ne vous gênez pas pour mettre des mots sur ses apprentissages.
 
Anxiété VS apprentissage à la propreté
 
L’apprentissage à la propreté est une étape importante dans la vie de votre enfant. Cette période se vit différemment d’un enfant à l’autre. C’est un grand pas à franchir qui demande d’avoir atteint certaines étapes pour y arriver. Il y a des signes qui montrent que votre enfant est prêt (ou non) à faire cet apprentissage.
 
Je vous invite à consulter ces quelques ressources. Ils pourront très certainement vous éclairer sur cette étape importante vers l’autonomie de votre enfant.
 
 
Pour certains enfants, c’est une source d’anxiété. L’apprentissage à la propreté est plus que de ne plus porter de couche. C’est aussi un apprentissage de l’autonomie. Le fameux faire tout seul. L’enfant aussi a peur de se tromper. Il faut qu’il sente qu’il a le droit de faire des erreurs. Et pas seulement pour ce qui est de la propreté, mais partout.
 
Le développement de l’enfant comporte des étapes qui ne sont pas toujours faciles. Comme parent, nous nous questionnons beaucoup. J’espère avoir su vous éclairer un peu avec ces quelques conseils.
 
Julie Lachapelle, B.Éd
Coach familial, formatrice, coach en milieu de garde et propriétaire de Les Poppins
 
 
Références