PUBLICITÉ

Mon garçon de 4 ans rouspète!

Comportements 4-5 ANS image article

Question

Bonjour,
 
J’ai 2 garçons: un de 2 ans et un de 4 ans. Celui  de 4 ans rouspète souvent suite à nos décisions et se met en colère quand c’est le temps d’aller s’habiller ou de venir prendre son bain... bref, il veut toujours avoir le dernier mot !!

Aussi, depuis un mois, il me demande à toutes les nuits, ce qui nous épuise !! Il faut dire aussi que nous allons avoir une petite fille très bientôt !! 

Par contre, quand il est seul avec sa mère et son frère il est super gentil Mais quand nous sommes tous là,  il cherche constamment à tester nos limites !!
 
Auriez-vous s.v.p. quelques petit conseil à nous donner !!!
 
Merci d’un Papa qui commence à être pas mal fatigué !!

 

Réponse 

Une question de papa!!! :)

Je n’ai que peu d’information dans votre courriel alors il m’est difficile de vous conseiller. Plusieurs facteurs sont à considérer afin d’avoir un portrait global et réaliste d’une situation. La première étape est donc l’observation. Voici quelques éléments  à examiner et quelques pistes de réflexion :

- Il a ce comportement depuis quand?

- À quelle fréquence?

- À quel moment? Jour, heure

- Quel est l’élément déclencheur?

- Quel est son comportement et la durée de celui-ci?

- Comment intervenez-vous?

- Comment réagit-il?

- Lorsqu’il vous appelle la nuit, que faites-vous?

- Il justifie comment le fait qu’il vous demande?

- Pensez-vous qu’il ressent l’arrivée de sa petite soeur?

- Avez-vous abordé le sujet avec lui afin de déterminer si cela l’inquiète?

- Comment a-t-il réagit à l’arrivée de son petit frère?

- Pensez-vous qu’il agisse ainsi par besoin d’attention?

- Est-ce que les consignes sont claires pour vos enfants?

 

Voici quelques trucs passe-partout...

- Prévenir du début ou de la fin d’une activité. « Dans 5 minutes, quand la minuterie va sonner, il sera temps de ranger et de se laver les mains. » Vous pouvez utiliser une horloge ou encore aller choisir avec lui une minuterie au magasin du dollar. Même si l’enfant ne comprend pas ce que veut dire 5 minutes, il comprend que la fin approche.

- Afficher des images qui illustrent la séquence de chacune des routines.

- Exprimez vos attentes de façon claire et positive à vos enfants. Par exemple : « Ne lance pas tes bottes dans l'entrée, s’il te plaît ». Optez plutôt pour : « J'aimerais que tu places tes bottes à côté de la porte, s’il te plaît ».

- Offrez des choix « contrôlés » à votre enfant. Il aura l’impression d’avoir un certain pouvoir de décision et il aura moins l’impression de se faire constamment imposer des choses. Par exemple : vous lui offrez de l’eau ou du lait. Il répond du jus. Vous lui rappelez qu’il doit choisir entre du lait ou de l’eau.

- Tous les enfants aiment se sentir utiles. Donner une responsabilité à votre enfant, si petite soit-elle, le remplira de fierté.

- Utilisez l’humour pour dédramatiser une situation. L’enfant développe ainsi son sens de l’humour et apprend à gérer les contraintes de façon positive.

- Ignorance intentionnelle et renforcement positif. Plus vous ignorerez ses comportements dérangeants, moins l’enfant en retirera de l’attention. Il sera donc moins porté à les répéter surtout si vous accordez beaucoup d’attention à ses « bons coups ».

 

Voici quelques références supplémentaires pertinentes :

Articles :

L’observation : la clé pour diminuer la fréquence de vos interventions

Apprendre à observer son enfant

Arrivée d’un deuxième enfant

10 trucs pour se faire écouter de nos enfants

L’encadrement qui responsabilise

 

Outils pédagogiques :

Grilles d’observation

Pictogrammes pour les routines : Routine du dodo, routine du matin

1-2-3 STOP

La galaxie du bonheur

Tableaux de renforcement positif

Cessez de répéter, ils ne sont pas sourds!!!

 

Autres références :

Livres d’histoire : L'arrivée d'un deuxième enfant

Livres électroniques : SOS discipline - Pourquoi, quand et comment, Avez-vous du plaisir à être parent? L’harmonie familiale est possible.

Conférences : «  L'importance de l'attention positif (Le concept des chips molles) »

 

J’espère que c’est quelques lignes vous aurons aidé. Si toutefois son comportement persiste et/ou s’amplifie, n’hésitez pas à consulter un coach familial de votre région afin d’obtenir de l’aide personnalisé pour répondre aux besoins spécifiques de votre famille.

 

Hélène Fagnan, coach familial

Fondatrice de Nanny secours

www.nannysecours.com

 

Vous aimerez aussi

Il frappe, tape, etc.

Mon enfant veut trop diriger les autres

Autorité contre révolte