PUBLICITÉ

Pas un cadeau!

Comportements 4-5 ANS image article

Question

Bonjour,

Voici 2 problèmes que je ne sais pas comment gérer avec mon fils de 4 ans  (bientôt 5).

Premièrement, il n'aime pas recevoir de cadeaux,  avec les fêtes qui s'en viennent et SA fête ça ne sera pas facile encore une fois. Il a ce comportement ainsi depuis qu'il est tout petit. Il n'aime pas que l'attention soit dirigée uniquement vers lui. À sa fête l'an passé lors du gâteau, il s'est caché sous la table lorsqu'on lui chantait «Bonne fête» et lors de la remise de cadeaux il se cachait, parlait en bébé, même qu'il voulait frapper au lieu de remercier la personne qui lui a donné. 

À Noël c'est moins pire, car l'attention n'est pas que sur lui. Il accepte les cadeaux et remercie les gens, mais nous ne devons pas avoir de grosses réactions comme; « WOW tu es vraiment chanceux c'est exactement ce que tu voulais!!» car à partir de se moment tout recommence. Je le félicite quand il réagit d'une bonne manière et je lui parle de comment agir avant que quelqu'un lui donne quelque chose, mais je ne sais pas quoi faire de plus.

Deuxièmement, c'est que dès qu'il voit ses amis de la garderie ou ses cousins il se met à les frapper au lieu de leur dire bonjour. Pourtant je sais qu'il est content de les voir, j'essaie de lui expliquer comment dire bonjour aux gens autour de lui, quelques fois cela fonctionne, mais ça revient toujours a frapper. Cela dure 2 minutes lorsqu'on arrive à la garderie ou chez les cousins.

Et même chose lorsqu'on part, il se remet à frapper tout le monde autour. La semaine passée, il m'a dit qu'il agissait ainsi quand il était fâché de quitter la garderie car il s'amusait trop. Tout le reste de la journée, ça va bien à part quelques petits coups ou chicanes entre les amis, mais ce n'est que de petites chicanes normales selon moi.... 

Pourriez-vous me donner des trucs pour l'aider dans ces situations à problèmes ?

Je sais qu'il voudrait bien agir, mais c'est plus fort que lui.

Merci

 

Réponse

Bonjour,

Ce n'est évidemment pas possible de répondre de façon personnalisée étant donné que je n'ai pas vu votre enfant, mais avec les éléments que vous apportez j'aurais plusieurs pistes à vous suggérer sur lesquelles vous pourriez prêter un peu plus votre  attention.

La première est en lien avec la personnalité et le développement de l'estime de soi. De la même façon qu'il y a des adultes plus ou moins introvertis, certains enfants aiment "tenir le show" et d'autres absolument pas. Cela est peu donc être une question de personnalité. Concernant l'exemple des cadeaux, votre enfant aime en recevoir, mais n'aime pas être le centre de l'attention. 

Dans ce cas, il est important de respecter ce tempérament et de gérer ces évènements sans trop d'éclats. Ce que vous avez d'ailleurs fait apparemment. Le pourquoi de l'importance de cela est en lien direct avec l'estime de soi. En effet, et même si ce n'est l'intention, si vous insistez sur le fait qu'il devrait supporter ces  "convenances" ou façons de faire, votre enfant risque de comprendre qu'il n'est pas normal ou pas un bon garçon à vos yeux. Dans le cas des cadeaux, bien que sa réaction peut être déroutante, car on s'attend à plus d'expressivité, elle n'en n'est pas moins acceptable. C'est pourquoi il ne faut pas le pousser. De même qu'il ne faut pas relever les fois où il le ferait, car cela le gênerait encore plus.

Toutefois, vous mentionnez une autre situation pour laquelle les comportements sont tout aussi surprenants, mais inacceptables. Dans ce cas, cela ressemble à un problème (ou déficit Ça reste à évaluer) d'autorégulation ou d'attention sélective.

Dans le premier cas, il s'agit d'une difficulté à gérer l'excitation que la situation génère. Autrement dit, il est difficile pour l'enfant de moduler et réguler l'émotion qui génère du plaisir. Cette émotion va donc se traduire en comportements "agressifs" (frapper) ou parfois gênants (crier, tourner sur soi, etc...).

Comme il m'est difficile de savoir exactement ce qu'il en est, vous pourriez dans un premier temps l'inscrire ou pratiquer un sport qui apprend la maitrise de soi, comme les arts martiaux par exemple, il existe aussi des cours de yoga pour enfants qui peuvent aussi aider.

Dans le second cas, qui nécessite évaluation fait aussi référence à la capacité de se fermer au bruit ambiant pour se concentrer sur une tâche précise. Dans un cas comme dans l'autre, si ces comportements persistent vous devriez faire appel à un spécialiste.

 

Céline Castillo

Psychologue 

Pour poser une questions à notre experte: experts@yoopa.ca

Pour communiquer avec Céline Castillo directement pour un rendez-vous : 514-999-5893 ou en visitant le www.psychomontreal.com.