PUBLICITÉ

3 études qui contredisent certaines convictions parentales

Développement de l'enfant image article
On le sait, des études sur tout et rien, il en sort par centaines et il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre.

Mais quand ça peut nous déculpabiliser un peu comme parent, pourquoi pas?
 
En voici 3 récentes. Cliquez sur les titres en bleu pour lire les articles initiaux.
 
 
 
Vous vous sentez mal si vous sautez une période de devoirs (ou quelques-unes)?  Cessez de vous en faire!
 
La plupart des formes mesurables de la participation des parents (aider les enfants à faire leur devoir, parler avec eux, faire du bénévolat à l’école…) ne semble pas apporter les résultats escomptés. Pire, à partir du collège, l’aide apportée aux enfants semble tirer les résultats scolaires des enfants vers le bas, et ce quelle que soit la classe sociale, l’origine ethnique ou le niveau d’éducation des parents. Les ingérences des parents ont surtout pour résultat de rendre les enfants plus anxieux qu’enthousiastes à propos de l’école.
En fait, le rôle des parents serait plus stimulant lorsqu’ ils marquent leur intérêt que quand ils s’y impliquent trop.
 
Bon. Perso, je persiste à croire que la modération et le gros bon sens sont de mise. On accompagne, on donne un coup de pouce, mais on ne capote pas.  Mais je ne suis pas une chercheuse...
 
 
 
Tout parent désire insuffler une estime perso en béton à son enfant. Sauf que…
 
Les enfants à qui leurs parents disent qu'ils sont spéciaux ont davantage tendance à devenir narcissiques, selon une étude destinée à découvrir les origines de l'égoïsme extrême.
Ainsi, les enfants décrits par leurs parents comme "plus spéciaux que les autres", et comme "méritant quelque chose de plus dans la vie", avaient plus de probabilités de réaliser un score élevé à un test permettant de mesurer le narcissisme.  Cela pourrait ne pas être bon pour eux ni pour la société".

Attention toutefois. On ne nous dit pas de ne pas encourager  l’estime de nos enfants.
Des encouragements ou des comportements plus chaleureux de la part des parents constituent une meilleure stratégie que celle de faire gonfler l'ego des enfants, indique l'étude.  Les gens avec une haute estime d'eux-mêmes pensent qu'ils sont aussi bons que les autres.  Les narcissiques pensent qu'ils sont meilleurs que les autres.
 
 
Vous prêtez votre tablette à Junior trop souvent au goût de certains? Il regarde « trop » la télé le samedi?  Ce n’est pas mortel…
 
L’apprentissage via les nouvelles technologies est souvent décrié un peu partout. Toutefois, pourtant  deux nouvelles études affirment qu’elles sont au contraire utiles aux élèves du plus jeune âge jusqu’ aux études supérieures.
Remarquez que cet article met surtout en lumière le fait que la perception des parents face aux écrans est plus positive qu’avant et qu’ils pensent que la technologie est un plus dans l’apprentissage de leurs enfants.
C’est bien d’avoir une attitude ouverte et positive selon moi envers la nouveauté. On dit aussi que la génération iPad est très instinctive grâce à ce genre d’outil. Mais qu’il ne faut pas oublier de les aider à développer la réflexion également.

Ce n’est donc pas le moment de confier  l’accompagnement des devoirs et la valorisation de l’estime personnelle à la technologie,  je crois ;)