PUBLICITÉ

3 questions à poser avant le dodo

Développement de l'enfant image article
Apprendre aux enfants à faire un petit bilan de leur journée et être capable d’en faire ressortir autant les aspects positifs (et en être fier!) que ceux à améliorer, c’est un cadeau à leur offrir.
 
Qu’est-ce qui t’a fait rire? ou Qu’est-ce qui t’a rendu heureux?
C’est le moment de faire la lumière sur ce qui le rend fier et heureux. Il est important d’être capable de faire ressortir des points positifs même dans une journée où tout semble avoir été tout croche!
 
Qu’est-ce qui t’a fait de la peine ou qui t’a fâché? ou Qu’est-ce qui t’a fait pleurer?
On doit apprendre à notre enfant à nommer ses émotions même les plus difficiles. Se confier, c’est se libérer et faire de la place pour accueillir le positif ensuite. On l’écoute avec notre cœur et on accueille sa peine.   
 
À qui dirais-tu merci?  
Chaque soir, on incite notre enfant à remercier quelqu’un qui a été gentil avec lui. Son frère parce qu’il lui a prêté un jouet sans chicane? Son professeur parce qu’il lui a appris le nom des planètes? À la voisine qui lui a souri ce matin? On peut aussi nommer des faits pour lesquels on se sent chanceux ou reconnaissant comme « Je suis content d’être en santé pour pouvoir jouer longtemps dehors!» . Une belle façon de les initier aux bienfaits de la gratitude dans leur vie.
 
 
Cet exercice est un rituel à créer avec les enfants pour faire le point. Pour les guider – et pour qu’éventuellement ils le fassent seul à l’adolescence, par exemple – on se prête au jeu avec eux et on répond avec franchise. Réaliser que ses parents aussi vivent des hauts et des bas, c’est rassurant!