PUBLICITÉ

7 façons pour transmettre l'amour de la lecture à notre enfant

Développement de l'enfant image article
L’amour de la lecture est un véritable cadeau à transmettre à son enfant. Pour y parvenir, on mise sur ces 7 façons d’élever un petit lecteur et véritable dévoreur de livres.
 
Laisser trainer des livres partout.
Pour que notre enfant ait envie de lire, il faut des livres dans notre maison. Et partout, si possible! Et sous toutes les formes (bandes dessinées, romans, documentaires, revues, etc.) Plus il y a des livres, plus les occasions de lire sont multipliées!
 
Ne pas « sacraliser » les livres.
Un livre pour un tout-petit doit être un « jouet » ce qui veut dire qu’il doit pouvoir le manipuler, le traîner avec lui, l’observer sous toutes ses coutures (même à l’envers!), le mettre dans sa bouche, le salir un peu (nous aussi, nos livres sont parfois tachés de café!), etc. Aussi, on évite de mettre des règles trop strictes autour des livres qui le rendent ennuyeux : « ne le tiens pas comme ça! », « attention, c’est fragile! », « tourne les pages douuuuucement», etc. Si c’est compliqué et barbant de « jouer » avec un livre, notre enfant s’amusera avec autre chose tout simplement. Un livre, c’est un objet de « plaisir », on ne doit pas l’oublier. On veut bien faire quand on dit « des livres, c’est précieux! », mais en faisant cela, on éloigne l’enfant d’eux.
 
Être des parents qui lisent.
Nous sommes les premiers modèles de nos enfants. Et prêcher par l’exemple est le meilleur incitatif pour que notre enfant nous imite. On lit et pas juste d’une seule source (tablette, magazines, journaux, livres, etc.).
 
Lire tôt.
Ce n’est pas l’heure à laquelle on lit avec notre enfant, car on peut tout aussi bien plonger dans une histoire à l’heure du déjeuner, au retour de la garderie ou pendant le bain. Le moment importe peu. Mais ce qui est primordial, c’est de commencer tôt à lire à notre enfant… avant même son premier gâteau d’anniversaire. On lui montre des livres adaptés à son âge et on évolue avec lui. On l’inscrit à la bibliothèque municipale (ça nous donnera une raison d’y aller aussi!) où on pourra faire le plein de lecture le plus souvent possible. Ainsi, on crée une saine habitude de vie.
 
Relire ses histoires préférées.
Quand un enfant aime quelque chose, il l’aime intensément et il ne veut pas s’en défaire. Il ne s’en lasse pas. Que ce soit un jeu, un toutou, un film… ou un livre! Alors, s’il nous demande de lire et de relire la même histoire, ce n’est pas un caprice. Il se sent réconforté par cette histoire qu’il connaît et cette lecture lui procure du plaisir. Le livre lui procure donc deux sentiments forts qui font du bien!
 
Nourrir ses passions.
Notre enfant a une série fétiche, un auteur préféré, un sujet qui l’enflamme ou un personnage chouchou? C’est normal et c’est à nous d’en profiter pour lui proposer des livres qui nourrissent ses passions.  
 
Le laisser choisir ses livres.
Comme parent, on se met le nez partout... Trop, parfois! À la bibliothèque, on lui permet de piger dans les tablettes. Si on veut apporter un peu de variété dans ses choix, on glisse quelques nouveautés dans notre sac sans trop insister. Quand vient l’heure de la lecture, on le laisse choisir aussi. On évite à tout prix de dire que certains livres sont une « mauvaise » lecture. Il n’y a pas de « fausses » lectures : les bandes dessinées, les mangas, les livres de blagues et les magazines ont souvent mauvaise presse. Pourtant, elles amènent l’enfant à « aimer lire ». Et c’est précisément ceci qui les poussera à poursuivre son aventure dans l’univers des livres et à partir à la découverte d’autres types d’écrits.