PUBLICITÉ

Savez-vous décoder le message de vos enfants?

Développement de l'enfant image article
Parmi tous les apprentissages que les enfants font dans leur vie, un des plus importants est d’apprendre à communiquer. Et on doit avouer que parfois, ils sont trrrrrès efficaces pour passer leur message. Et pas toujours avec des mots.
 
Voici 10 systèmes de communications que les enfants maîtrisent trop bien.
 
  1. Le message verbal
La communication verbale des enfants contient une quantité impressionnante de styles différents. Le ton cajoleur, le cri aigu, le geignement plaintif, le hurlement sauvage, etc. Leur message se rend parfois un peu trop bien à nos tympans.
 
  1. Le message non-verbal
Pas toujours besoin de mots pour exprimer une émotion. Les voir sautiller en se pognant l’entre-jambe à deux mains nous donne une bonne indication sur l’état de leur vessie, par exemple.
 
  1. Les larmes
Pleurer envoie un message fort. En tout cas, c’est ce que les enfants croient. Pour avoir une meilleure chance d’être pris au sérieux, ou pour faire chicaner son frère, rien ne vaut le style larmoyant. Mais malheureusement pour eux, ça ne marche pas toujours.
 
  1. La baboune
Le silence lourd et accusateur qui accompagne une baboune bien réussie, c’est un système de communication en soi. Malheureusement, y’a pas que les enfants qui maîtrisent la technique de la baboune, n’est-ce pas?
 
  1. La communication par objet interposé
Souvent, le message passe par un objet. Lancer son toutou. Jeter un jouet par terre. Et pour les plus vieux : claquer une porte. Oh, les vilains messages que les portes ont pu envoyer, dans l’histoire de l’humanité…
 
  1. La communication par l’odeur
Deux mots : couche pleine. Message reçu.
 
  1. La communication écrite
Ça commence par des dessins maladroits, puis des petits mots, puis de belles cartes gentilles et éventuellement, on finit par recevoir des… textos. Mais peu importe la forme, recevoir un mot de son enfant, c’est toujours spécial. La preuve, c’est avec beaucoup de remords qu’on les envoie dans le bac de recyclage.
 
  1. La communication indirecte
Plus subtile, cette forme de communication. Il faut fouiller pour y déceler le message caché. Une assiette toute mangée : Wow, ton repas était excellent. Un câlin sans avertissement : merci pour tout ce que tu fais pour moi. (La beauté de tout ça, c’est qu’on peut interpréter le message qu’on veut)
 
  1. La communication sonore
Technique utilisée par les ados à une certaine époque (surtout avant l’invention des ipods) : Monter le volume de la musique très fort dans sa chambre pour marquer son insatisfaction. Plus efficace avec du Eminem qu’avec la reine des Neiges.
 
  1. Le corps humain comme instrument créatif
Les artistes en danse contemporaine n’ont pas le monopole des émotions corporelles. Un enfant de deux ans qui se lance par terre parce qu’il n’a pas eu le verre avec un chat dessus, c’est tout aussi émouvant.
 
 
Bref, les enfants savent comment passer un message! Le défi, c’est plutôt de réussir… à passer les nôtres.