PUBLICITÉ

Manquer des jours d'école

Écoles et études 8-9 ANS image article
Question:
 
Mes enfants ont manqué plusieurs jours d’école en décembre, car nous sommes partis en voyage avant Noël. Voilà maintenant que l’école recommence et mon fils de première année est pris au lit avec de la fièvre et je dois encore lui faire manquer l’école. J’aimerais avoir l’avis d’une enseignante à ce sujet et aussi quelques suggestions d’activités. Merci
 
Karine
 
 
Réponse:
 
Bonjour Karine,
 
Soyez rassurée, vous n’êtes pas la seule dans cette situation. Journée tempête, journée virus, journée gastro, journée fièvre, journée je-me-sens-trop-mal-pour-aller-à-l’école, etc… c’est vrai, le trimestre hivernal vient souvent avec une augmentation des absences scolaires pour les élèves comme pour les enseignants.
 
Je sais que certains enseignants désapprouvent que l’on décide de faire manquer des jours d’école pour des vacances, surtout en périodes d’examens. Pour ma part, je suggère aux enfants de tenir un journal de vacances qu’ils pourront présenter à leur retour.
 
Pour ces autres journées d’absence, sur lesquelles nous n’avons pas de contrôle, dites-vous que tout enseignant préfère voir son élève malade rester à la maison.
Voici donc quelques suggestions d’activités à faire à la maison pendant ces journées de repos :
  • Lecture de vos livres préférés ou livres audio.
  • Reproduire un élément du livre en blocs lego ou en pâte à modeler.
  • Coloriage : un nouveau livre à colorier est toujours excitant.
  • Jeux de société, jeux de cartes… On peut même jouer en restant au lit.
  • Fabrication de cartes de souhaits, signets.
  • Jeux de rôle avec les marionnettes, pour alimenter l’imagination.
  • Bricolage avec des pâtes alimentaires.
  • Faire une tente de couvertures dans le salon, un peu de camping pour se reposer en étant créatif.
  • Vidéos éducatifs.
  • Préparer une boîte de jouets/activités pour l’occasion, que vous sortirez seulement pour ces journées imprévues.
  • Regarder des albums de photos de famille et discuter de leur histoire.
  • Moments tendres pour discuter de la situation (ex. Je me sens…, Je ne peux pas…) pour ainsi développer le vocabulaire (docteur, fatigué, enrhumé, faible, ennuyé, heureux, soulagé…)
 
Ces activités sont simples et aident à chasser l’ennui que provoquent les journées maladies. Aussi, lorsque les intempéries et les maladies frapperont à votre porte, vous serez prête !