PUBLICITÉ

5 astuces pour une période des devoirs efficace

Écoles et études image article
Pour vous, la période des devoirs et leçons rime avec confrontation. Et si vous partiez la nouvelle année scolaire du bon pied ? Parfois, il suffit d’apporter quelques petits changements pour transformer un combat journalier improductif en moment agréable et efficace.
 
1. Routine, routine, routine
 
La routine, on n’y échappe pas. La stabilité sécurise votre enfant et lui permet de gagner en autonomie. La meilleure routine, c’est celle qui tient compte de votre réalité : l’horaire de travail des parents, les activités de tous les membres de la famille, du moment où votre enfant est le plus concentré (matin, avant ou après souper), etc. Faites des essais et erreurs jusqu’à ce que vous trouviez la routine qui vous convient.
 
2. Un brin de folie
 
N’hésitez pas à sortir des sentiers battus pour faire apprendre les leçons. Voici quelques idées :
- Écrire les mots de vocabulaire sur une fenêtre ou un tableau blanc, ou bien en utilisant des lettres de Scrabble ;
- Lire assis sur un ballon-chaise, aussi appelé ballon de stabilité ;
- Jouer à des jeux de société (Trésor du pirate Boom, Make 7, Lobo 77…) ou en ligne (Fin lapin 2, Slice Fractions, Sushi Monster…) pour apprendre les tables, que ce soit les additions, les soustractions, les multiplications ou les divisions ;
- Échanger les rôles : votre enfant vous fera étudier, puis devra vous corriger par la suite. Il sera très fier de repérer vos « erreurs ».
 
3. Le dessert à la fin
 
Les devoirs et leçons, c’est comme un repas : on termine par le dessert. La concentration de votre enfant décroit au fil du temps. C’est pourquoi il est préférable de commencer par la matière qu’il aime le moins ou l’activité la plus compliquée.
 
Cette stratégie ne fonctionne pas ? Essayez celle du sandwich, qui consiste à commencer par une matière chouchou, à enchaîner avec une autre qu’il aime moins et à terminer par une activité plaisante.
 
4. Des pauses salvatrices
 
Votre enfant n’est plus capable de se concentrer après 15 minutes alors que, selon la routine, il doit travailler dans ses livres une heure ? Ce n’est pas grave. Jouer au ballon 5 minutes ou écouter sa chanson préférée lui permettra de revenir motivé.
 
Cela fait 3 fois que vous lui expliquez, sans succès, la différence entre a et à ? Mettez cette notion de côté et recommencez demain, ou bien écrivez une petite note à son enseignant. Après tout, vous n’est pas prof !
 
5. Des ressources à votre portée
 
Si vous manquez de temps ou de patience pour aider votre enfant à faire ses devoirs, cessez de culpabiliser. Vous n’êtes pas seul : de nombreux parents vivent une situation semblable. Sachez qu’il existe de nombreuses ressources autour de vous. N’hésitez pas à engager un élève plus vieux, un voisin ou un tuteur. De plus, plusieurs écoles offrent le service d’aide aux devoirs.
 
Ainsi, tout le monde en sortira gagnant : votre enfant bénéficiera du soutien dont il a besoin et vous aurez enfin l’esprit en paix.
 
En terminant, rappelez-vous que votre enfant apprendra bien mieux dans le plaisir. Entamez toujours la période des devoirs et leçons dans la bonne humeur.
 
Cet article est une collaboration de Succès Scolaire, une entreprise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Elle offre des services d’aide aux devoirs, de rattrapage, d’enrichissement et de préparation aux examens.