PUBLICITÉ

La rentrée stresse mon enfant : 3 trucs

Écoles et études image article
Il est normal d’être un peu fébrile devant la nouveauté qu’apporte la rentrée. Voici 3 trucs pour éviter le stress à notre enfant.
 
Gérer notre propre stress
Parfois, c’est nos propres émotions qui déteignent sur notre enfant. En effet, si on est tendu et stressé, on risque de transmettre nos craintes ou nos appréhensions. On positive ce moment au lieu d’en faire un qui ne génère que des tracas, des achats et des « il ne faut pas oublier ceci ou cela ». Quand on est soi-même plus calme, on sera plus en mesure d’aider notre enfant à l’être aussi.
 
Établir des routines… souples!
Le soir et le matin sont des moments où tout se bouscule. On est pressé, on court partout, on regarde l’heure souvent! On essaie d’établir dès les premiers jours une routine qui sera à la fois encadrante, mais souple. Ainsi, on pourra décider de l’heure du lever (et du coucher!) qui fera en sorte qu’on pourra tout faire sans se sentir coincé par le temps. 
 
Décortiquer sa journée
Comment vais-je me rendre à l’école le matin? Qui va venir me chercher le soir? Comment se passe la journée? À quelle heure est la récré? Que faire si je n’ai personne pour jouer avec moi? Et si je ne comprends pas? Ce sont toutes des questions qui peuvent traverser l’esprit de notre petit stressé. Plonger dans le monde scolaire n’est pas simple. Il a besoin d’être rassuré. On discute avec lui et on essaie de l’aider à trouver des solutions.
 
Par exemple, il a peur de se retrouver seul à la récréation. On peut lui demander comment il pourrait faire pour jouer avec des amis (je peux trouver une activité que j’aime, aller demander « est-ce que je peux jouer avec vous? », je peux m’inscrire à une activité, etc.).