PUBLICITÉ

Premier bulletin, première mise au point!

Écoles et études image article
Si ce n’est déjà fait, vous recevrez très bientôt le premier bulletin de l’année de votre enfant. Il n’est jamais trop tôt pour faire une première mise au point.
 
Lorsque tout va bien…

Bien sûr, on félicite son enfant pour ses bonnes notes…même s’il a l’habitude d’exceller. Tous les enfants ont besoin de sentir que leurs parents sont fiers d’eux et les soutiennent dans leur apprentissage.
 
De plus, encouragez-le à poursuivre dans cette voie et à maintenir ses efforts. Après tout, l’année scolaire se termine seulement en juin, et s’asseoir sur ses lauriers peut avoir des conséquences catastrophiques.
 
Si vous savez que votre enfant a obtenu de bons résultats sans se forcer, il est temps de lui rappeler la valeur de l’effort. S’il ne prend pas de bonnes habitudes, il frappera un mur un jour ou l’autre. Aussi bien commencer à bien étudier et à s’appliquer dans ses devoirs dès maintenant.
 
Lorsque les notes sont décevantes…

Le premier geste à poser est, sans contredit, de consoler votre enfant. Il est sûrement déçu, triste, fâché ou honteux de vous présenter un mauvais bulletin. Rassurez-le : ses efforts finiront bien par payer un jour. De plus, l’année est jeune : il a amplement le temps de se reprendre.
 
Ensuite, essayez de trouver la raison qui peut expliquer un ou des échecs au bulletin : un manque de motivation, une situation stressante, des difficultés relationnelles avec ses compagnons de classe, un problème de vue ou d’ouïe, une difficulté passagère…
 
Vous rencontrerez très bientôt l’enseignant de votre enfant. Profitez-en pour discuter de la situation avec lui. Il pourra vous donner d’excellents conseils et vous référer, au besoin, à un professionnel. Petit truc pour maximiser les 15 minutes qui vous sont allouées : préparez vos questions à l’avance. Des questions précises entraînent des réponses précises. Ainsi, préférez les « Saralie a obtenu une mauvaise note en français. Est-ce qu’elle fournit les efforts nécessaires en classe? Qu’est-ce que je pourrais faire à la maison pour l’aider? » aux « Je ne comprends pas pourquoi Saralie a obtenu une mauvaise note en français. Qu’est-ce qu’on peut faire de plus? ». Vous pourrez aussi convenir d’une stratégie pour aider votre enfant à surmonter ses difficultés et à remonter la pente.
 
Discutez ensuite avec votre enfant et déterminez ensemble les objectifs à atteindre au prochain bulletin. Les objectifs doivent être réalistes : s’ils semblent inatteignables, votre enfant se découragera. Et ses résultats risquent de chuter plutôt que d’augmenter.
 
Enfin l’important, c’est que votre enfant ressente que vous êtes derrière lui, prêt à l’aider, et ce, quoi qu’il arrive.
 
Cet article est une collaboration de Succès Scolaire, une entreprise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Succès Scolaire offre des services d’aide aux devoirs, de rattrapage, d’enrichissement et de préparation aux examens.