PUBLICITÉ

À quoi servent les devoirs à la maison ?

Écoles et études image article
Question:
 
Bonjour,
 
J’ai beaucoup de difficulté avec mon enfant lorsque vient le temps de faire les devoirs à la maison. Je me demandais si ces travaux étaient nécessaires ? À quoi servent-ils ? Les enseignants en tiennent-ils vraiment compte ?
 
Réponse:
 
Bonjour,
 
Il est vrai que la période des devoirs peut être un enfer pour une grande partie des familles. Les enfants reviennent d’une longue journée d’école où on leur a demandé beaucoup de concentration et ils n’ont souvent pas envie de se remettre au travail. Les devoirs envoyés à la maison ont principalement deux buts : donner des méthodes de travail aux enfants et augmenter leur sens des responsabilités et réinvestir la matière vue en classe dans une autre contexte.
 
À mon avis, on devrait envoyer à la maison un minimum de travaux : des mots de vocabulaire à apprendre, des tables de multiplication, de la lecture libre. Bref, les enseignants devraient fournir aux enfants des leçons qui prennent moins de 20 minutes. Les devoirs qui demandent plus de temps devraient être envoyés de manière ponctuelle, c’est-à-dire lorsque l’enfant n’a pas terminé un travail de classe ou lorsque celui-ci a besoin de travailler davantage la matière.
 
De plus, les devoirs faits à la maison ne sont pas toujours un bon indicateur de la compréhension de l’élève (A-t-il eu l’aide de ses parents ? Est-ce son grand frère qui l’a fait pour lui ? A-t-il cherché les réponses sur Internet ?). Les devoirs à la maison génèrent aussi souvent des conflits parents-enfants ainsi qu’enseignants-enfants (travail mal fait, travail remis en retard…).
 
Je comprends que le moment des devoirs peut-être un moment désagréable pour vous et votre enfant. Il est toutefois possible de rendre cette période plus amusante en apprenant sous forme de jeu, en s’impliquant dans les travaux, en morcelant la tâche sur plusieurs jours.
 
Surtout, ayez une attitude positive face à cette tâche. Ainsi, votre enfant aura peut-être plus envie de compléter ses travaux.