PUBLICITÉ

Survivre à la fin de l’année scolaire

Écoles et études image article
La neige est (enfin !) fondue. Yé ! Cela signifie que la fin de l’année scolaire approche. Toutefois, l’augmentation des heures d’ensoleillement est inversement proportionnelle à la motivation des enfants à faire leurs devoirs et à étudier.
 
Même si on les comprend — nous aussi, on préférerait parfois profiter des chauds rayons du soleil plutôt que de travailler entre quatre murs — il n’en demeure pas moins que la dernière étape est celle qui compte le plus pour les résultats finaux. C’est pourquoi il faut les aider à garder leur motivation et leur concentration jusqu’à la fin juin. On vous propose quelques astuces pour réaliser ce tour de force.
 
Encourager
Tout comme les sportifs, votre enfant a besoin d’encouragements tout au long de l’année scolaire… surtout en fin de parcours. Manifestez votre fierté de le voir travailler si fort pour atteindre ses objectifs. Cela est d’autant plus important s’il éprouve des difficultés. Faites-lui sentir que vous êtes derrière lui.
 
Planifier
Amenez votre enfant à considérer les examens de fin d’année comme un marathon plutôt que comme un sprint. Dès qu’il connaît une date d’examen, il doit l’inscrire à son agenda. Puis, évaluez ensemble la matière à réviser, puis répartissez l’étude par thème ou par chapitre. Rappelez-lui que réviser un peu chaque jour est bien plus efficace (et moins stressant) qu’étudier à la dernière minute.
 
Dormir
Même si les journées rallongent, l’heure du coucher doit demeurer la même. On le sait, c’est fâchant se coucher quand il fait encore clair : on s’en souvient tous. Mais maintenir la même routine est un mal nécessaire, puisque le sommeil est essentiel à la concentration et à la cristallisation des connaissances dans la mémoire à long terme.
 
Se déstresser
Les examens constituent une source de stress pour beaucoup de jeunes. Demandez au vôtre de vous parler de ses préoccupations et aidez-le à trouver des solutions.
·       A-t-il besoin d’assister à des séances de récupération pour maîtriser certaines notions qui lui posent problème ?
·       Vous manquez de temps pour planifier ou superviser ses périodes de révision ? Un tuteur représente une ressource de choix pour l’aider.
·       Pratiquer une activité physique, peu importe laquelle (séance de Just Dance avec votre Kinect, jouer au aki entre amis, courir…), favorise l’évacuation du stress et la gestion des émotions.
·       Agrémenter la vie familiale d’un brin de folie : une bataille d’oreillers avant de se coucher, une séance de chatouilles, un souper pique-nique dans le salon au milieu de la semaine…
 
Trouver l’équilibre
Bien sûr, votre enfant doit faire des efforts pour réussir ses examens, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il doive s’enfermer dans sa chambre soir et fin de semaine pendant des semaines. Il doit aussi prendre le temps de voir ses amis et de s’amuser un peu.
 
En terminant, rappelons qu’il n’y a pas de mal à ce que votre enfant révise en profitant du soleil ou avec des amis, s'il garde en tête l’objectif principal de l’activité : étudier.
 
Cet article est une collaboration de Succès Scolaire, une entreprise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Elle offre des services d’aide aux devoirs, de rattrapage, d’enrichissement et de préparation aux examens.