PUBLICITÉ

Vers un record?

Garderie 2-3 ANS image article

Si la tendance se maintient, le ministère de la Famille recevra cette année un nombre record de plaintes envers les services de garde. Au cours des six derniers mois seulement, plus de 1 700 plaintes ont été enregistrées au Ministère.

De ce nombre, 667 visaient directement la santé et la sécurité d’enfants hébergés dans des Centres de la petite enfance (CPE) ou des garderies privées.

«C’est trop. Il y a des affaires qui n’ont pas d’allure dans plusieurs services de garde et les parents font bien d’être vigilants», affirme Ginette Hébert, chargée de cours et formatrice en petite enfance à l'Université de Montréal.

Depuis quelques années, le nombre de plaintes déposées par des parents et des citoyens contre des services de garde monte en flèche au ministère de la Famille. En 2011-2012, 3 035 plaintes ont été enregistrées, comparativement à 2 347 l’année précédente.

Propreté et désinfection de jouets

Alors qu’il reste six mois à l’année fiscale, 1 726 plaintes ont été déposées, ce qui laisse présager une année record. Près de 40% de ces plaintes concernent la santé ou la sécurité des enfants. 

«En ce qui concer ne l’hygiène, on peut recevoir des commentaires sur la propreté, l’état des locaux ou encore la désinfection des jouets. Ça peut aller jusqu’à la présence de petits animaux, ce qui est plus rare», explique la porteparole du ministère de la Famille, Nadia Caron.

Les mécanismes de contrôle de la sécurité ou le travail des éducatrices sont aussi souvent abordés par les parents. 

Par ailleurs, plus de 70% des plaintes reçues concernent des garderies privées. Selon le vice-président de l’Association des garderies privées du Québec, Samir Alahmad, cela s’explique par le fait que les CPE ont leurs propres mesures de contrôle internes, contrairement aux garderies privées.

Noyau de délinquants

«Il ne faut pas prendre les plaintes à la légère, mais le réseau va bien, lance-t-il. Nous sommes rendus, toutes catégories confondues, à plus de 240 000 places en service de garde au Québec.»

«Il y a toujours le même noyau de garderies qui fait l’objet de la majorité des plaintes, d’année en année. Nous demandons sans cesse au ministère de la Famille de les suivre de près, mais nous n’avons aucune idée s’il le fait vraiment.»

 

PLAINTES CONTRE LES GARDERIES

1 726 plaintes reçues entre le 1er avril et le 30 septembre 2012.

Motifs de plaintes les plus fréquents
275 : Éducatrice
201 : Alimentation
163 : Gestionnaire
139 : Ratio d’enfants
127 : Régie interne
105 : Hygiène