PUBLICITÉ

L'éducation, une priorité

Éducation image article
Je fais rarement des montées de lait. Mes mamelles n’en produisent plus depuis longtemps et je ne bois pas de lait, je suis végétalienne.
 
Mais quand on s’en prend aux élèves vulnérables en coupant les services et qu’on sabote ainsi leur potentiel, là, le lait me monte au nez.
 
L’éducation, c’est «pas touche». Le peu de manque de vision à long terme des dirigeants me donne de l’urticaire. Comme un ras-le-pompon de ce manque de considération flagrante.
 
Je m’emporte, je sais, mais hypothéquer un enfant a des répercussions sur toute la famille.
 
S’en suit un tourbillon d’inquiétudes, de tourments et d’incertitudes.
 
Et à bon entendeur, un parent inquiet pour l’avenir de son enfant n’est pas le citoyen le plus productif… S’il faut vous parler en «piasses» pour que vous compreniez, voilà, c’est fait !
 
Cher ministre de l’Éducation et vos nombreux conseillers, moi quand je fais l’épicerie et que mon budget est serré, je tente par tous les moyens de choisir des aliments qui vont bien nourrir mes enfants.
 
Alimenter les esprits de toute une génération devrait être une priorité. Point. 
 

Guylaine Guay est aussi l'auteure du nouveau livre C'est bon d'être moi aux Editions Libre Expression.