Marielle Potvin Orthopédagogue

Pour de meilleures notes à l’école

Pour de meilleures notes à l’école
Libellés : Éducation Publié le 25-11-2011 à 11:26

Question :

Bonjour Madame Marielle,

Notre fils, en 4e année, a reçu son premier bulletin de cette année. Ses notes sont dans la moyenne, mais sans plus. Pourtant, nous savons qu'il pourrait être beaucoup mieux. Notre fils ne semble pas répondre à nos encouragements. Nous ne savons plus quoi faire pour le motiver à obtenir de meilleures notes. Nous savons qu'il en est capable.

Merci d'avance pour vos conseils.

N. Chartrand, Laval

 

Réponse :

Bonjour,

Si je comprends bien, vous accordez beaucoup d'importance aux résultats scolaires de votre fils. En soit, ce n'est pas mauvais, mais je vous invite à être surtout attentifs aux progrès et aux défis propres à votre enfant.

Personnellement, les notes ne me parlent pas beaucoup. Lorsqu’un parent vient me consulter avec son enfant pour la première fois, il apporte, bien souvent, son plus récent bulletin. Je prends bien garde d’y jeter un regard avant d’avoir établi un lien avec l’enfant.

Que peut bien pouvoir me dire qu’il a eu 52% en lecture? Ce peut être qu’il ne décode pas encore très facilement (reconnaissance des sons de la langue écrite), qu’il ne globalise pas les 
mots de son niveau (reconnaître globalement, d’un premier coup d’œil, les mots fréquemment utilisés)… Ce peut être qu’il ne fait pas de liens entre les informations lues, qu’il manque de vocabulaire et ne comprend pas la signification de certains mots ou encore qu’il ne se fabrique pas d’images mentales lors de sa lecture, ce qui entraîne une difficulté de compréhension du texte lu. Ouf! Et ce ne sont que quelques exemples!

C’est la même chose dans toutes les matières. La note en pourcentage ne donne que le résultat des performances, sans en expliquer les causes ou suggérer des façons d’y remédier, lorsqu’il y a difficultés.

C’est ici que mon travail prend tout son sens. Trouver la source du problème et instaurer des façons de supporter les apprentissages de l’élève, développer avec lui de bonnes stratégies pour qu’il puisse accéder, lui aussi, à la réussite scolaire. Il est passé le temps où un élève qui avait de piètres résultats était systématiquement catalogué comme étant paresseux, ou manquant de bonne volonté. Peut-être s'agit-il, nous le savons maintenant, d'un trouble d'apprentissage qui n'a rien à voir avec les efforts fournis.

Voilà pourquoi je préfère, et de loin, feuilleter un portfolio bien monté que le plus beau des bulletins. On retrouve, dans cet outil de communication, des spécimens des travaux de l’élève, 
des grilles d’observations complétées par l’enseignant, mais aussi par l’élève, sous forme d’autoévaluation. On y retrouve aussi quelquefois des évaluations quant à la participation de l’élève aux travaux d’équipe; celles-ci étant généralement faites par ses pairs. On y lit des commentaires de l’enseignant, en lien avec les progrès observés et les défis que l’élève se donne. 
Celui-ci peut même y décrire les moyens qu’il a utilisés pour s’améliorer et les solutions aux obstacles rencontrés tout au long de ses apprentissages. 

Il existe même des versions vraiment intéressantes de portfolios numériques.
 L’exemple que vous pourrez visionner en suivant cet hyperlien concerne le préscolaire, mais les éléments soulevés sont tout aussi valables pour tout le parcours scolaire de votre enfant.

Heureux les parents qui ont l’occasion de participer à une rencontre durant laquelle l’élève leur présente lui-même ses réalisations, explique les raisons de sa fierté et communique les défis qu’il aura à relever durant la prochaine étape. Cet élève gagne en motivation et a l’occasion de prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses. Il a donc ainsi l’opportunité d’apprendre à mieux se connaître.

Bien sûr, cette façon de faire relativement nouvelle implique un changement dans les mentalités. Plutôt que de juger du résultat obtenu à la fin d’une étape, par un pourcentage quelconque, on observe les progrès et les difficultés encore présentes en vue de s’améliorer aux prochaines occasions. Cela amène une dimension toute différente à l’évaluation de l’élève, à sa motivation et à l’engagement de celui-ci envers ses apprentissages.

Je constate que cette nouvelle approche ne plaît pas à tous les parents, qui veulent à tout prix connaître la note de leur enfant, sans véritablement prendre conscience de l’impact que les résultats donnés de cette façon peuvent avoir. Je ne parle pas ici seulement des élèves en difficulté. Même l’élève doué a besoin de connaître ses propres défis pour investir dans ses futures réalisations. Se mesurer à soi et viser le dépassement est bien plus utile que de se contenter de se comparer aux autres, fussent-ils du même niveau scolaire.

Et parce qu’entre-nous, les notes, ça ne sert à rien!
 Surtout quand elles sont notre seul repère.

Pour en savoir davantage, cette intéressante ressource.

Pour stimuler notre réflexion sur le sujet, cet article inspirant

Peut-être votre fils répondrait-il davantage à des défis précis, plutôt qu'au fait de simplement lui demander d'essayer d'obtenir de meilleures notes. 

Qu'en dites-vous? 

Salutations , 

Marielle Potvin
Orthopédagogue
Visitez mon blogue!
Cell :  438 886-8141

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!

Laissez un commentaire

Photo de Marielle Potvin

Marielle Potvin

Orthopédagogue

Voir tous les billets >>

L'infolettre Yoopa

Je désire recevoir les offres privilèges de YoopaSe désabonner

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tête pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>