PUBLICITÉ

4 cavaliers de l’Apocalypse parentale

Familles d'aujourd'hui image article
(Je ne parlerai pas ici de vraies horreurs que peuvent vivre certains parents… Chers lecteurs, vous comprendrez donc que ce billet demeurera somme toute, léger).
 
L’Apocalypse… De nos jours, ce mot évoque la fin du monde… Une fin annoncée par quatre cavaliers, selon une certaine littérature religieuse…
 
Dans notre vie de famille des années 2000, quels pourraient être ses cavaliers?
 
Évidemment, les avis à ce sujet peuvent diverger, selon la réalité et la personnalité de chacun. Mais voici quelques propositions…
 
Les poux
 
Les infâmes poux! Cette vermine dont on se méfie surtout quand la progéniture fréquente l’école. Et qui nous fait vivre une psychose lorsqu’on a déjà eu le malheur de s’y frotter… Une arme de destruction massive pour vos soirées ou votre week-end lorsque vous devez sortir traitements et peignes… Même quand ils sont partis, ils hantent votre sommeil. Car ils peuvent revenir n’importe quand et anéantir votre patience autant que votre cuir chevelu…  Depuis des millénaires, l’humain combat ce cavalier. Mais jamais ce dernier n’a perdu totalement la bataille et comme  un pou ne vit que sur un humain, on a tous envie de savoir qui est celui qui fait en sorte que les shampoings sont toujours à recommencer quelque part…
 
La gastro
 
Tout aussi transmissible que les poux, la gastro-entérite fait un peu moins peur, mais peut s’avérer tout aussi dégoûtante et bien plus malodorante. Avec ce cavalier aussi, vous devrez annuler tous vos plans. De toute façon, oubliez vos espoirs de vie sociale. Même si vous parveniez à ne pas passer vos journées à courir à la toilette et à ramasser les dégâts de Junior, personne ne voudrait vous approcher, par crainte de frôler votre corps de pestiféré.
 
La flûte à bec
 
Elle sévit depuis des décennies dans plusieurs écoles du Québec. Cette cavalière a beau sembler de prime abord inoffensive, elle existe pour une seule et unique raison: vous torturer jusqu’aux limites de la folie! Son arrivée dans le sac à dos de votre enfant symbolise la fin. La fin de vos maigres minutes de répit après le boulot et celle de la qualité de vos tympans. Sans oublier le summum de la douleur: le spectacle de fin d’année!
 
Les bris et pannes
 
Vous pensiez avoir atteint enfin un équilibre dans vos journées et vous vous êtes même laissé aller à vous détendre un peu. Et puis bang! La laveuse à linge coule partout, la sécheuse boucane, le lave-vaisselle rend l’âme ou une panne de courant paralyse votre quartier pendant 24 heures.  Ramassez les dégâts, cherchez un réparateur, magasinez l’électro le plus abordable… Des heures de déplaisir et le désordre qui s’accumule et s’étend inexorablement un peu partout dans la demeure…
 
Comme mentionné plus haut, les cavaliers apocalyptiques peuvent varier d’une famille à l’autre. Ainsi, j’ai une fille qui joue très bien de la flûte (sauf que son petit frère s’empare parfois de l’objet… ouch!).
 
Pour certains, l’Apocalypse s’annoncera avec la recherche d’un médecin au sans rendez-vous (ou de famille !!). Ou de l’élaboration d’une fête d’enfant, d’une confrontation avec un ado ou de la période des devoirs. L’achat de la liste scolaire ou la participation à une fête de famille achèvera les uns, tandis que les sermons du dentiste, une chicane de couple ou la visite des petits amis dévasteront les autres. Sans oublier le magasinage pour le bal, l’arrivée de la belle-famille ou une grève dans les CPE.
 
Et vous? Quels seraient vos principaux cavaliers de l’Apocalypse?