PUBLICITÉ

Ce qui nous passe par la tête en essayant d’endormir un bébé

Familles d'aujourd'hui 0-24 MOIS image article
Je vois des nouveaux parents autour, les traits tirés, les yeux fatigués, et je les trouve quand même chanceux. J’ai l’impression que le temps passe si vite… Mes enfants sont rendus à l’école, mais pourtant, je me souviens très bien l’époque des nuits blanches.
 
Si je pouvais lire ce qui me passait par la tête dans ce temps-là, ça devait ressembler à ça :
 
***
2h08 du matin? Bébé, tu parles d’une heure pour réclamer de l’attention… Je sais, tu aurais préféré ta mère, hein? Moi aussi, j’aurais préféré que ce soit ta mère qui se lève.
 
Bon, combien d’heures de sommeil me reste-t-il, si je m’endors maintenant? Attends, 5, non 4? Mais ça veut pas dire que je vais dormir bientôt, ce bébé m’a l’air de se croire en plein party pyjama. Anyway, il va sans doute se relever tantôt. Ça veut dire qu’il me reste… 3 plus 1, ou alors… Ah, pis laisse donc faire.
 
Un biberon, peut-être? Bah, pourquoi pas.
 
Hou, c’est fou comment un micro-ondes sonne plus fort, la nuit. Ça a presque enterré les pleurs du bébé.
 
Ah, le bon biberon. Que c’est donc beau, un bébé. Y’a pas à dire, je vis vraiment un moment magique avec mon enfant. J’enregistrerais bien cette scène dans ma mémoire, si mes yeux pouvaient rester ouverts…
 
Est-ce que… c’était un rot, ça? C’était pas clair, bébé. Un demi-rot, est-ce que ça compte? Peux-tu roter plus clairement, que je sache si je tapote pour rien?
 
Chhhut, ne pleure plus. Qu’est-ce que… Pourquoi tu… Ah, ça doit être les coliques. Quand c’est mystérieux, c’est toujours les coliques. Ou les dents. Ou les SPM, mais pas pour le bébé. Hé hé. Tiens, quand je ris, il arrête de pleurer.
 
Bizarre, ça. On envoie des robots sur Mars, mais on ne sait pas encore d’où viennent les coliques. Mais peut-être que les chercheurs le savent et ne le disent pas? Peut-être que c’est comme une initiation pour les nouveaux parents. Un genre de running gag scientifique « Hey, on leur dit pas la solution, pour les coliques! Juste pour voir comment ils se débrouillent! ». Faudra que je questionne mon pédiatre plus agressivement là-dessus.
 
Bon, un coup réveillé, on change la couche? Hey, je m’en viens plus habile avec le changement de couche. Je peux même faire ça dans le noir, maintenant.
 
Tiens, pourquoi le dessin est en arrière?… Oh, la couche est à l’envers.
 
Bon, allez, une berceuse. Me semble que je chante toujours la même toune, mais c’est un bébé, il ne s’en rendra pas compte…
 
Ouf, je vois que mon haleine du matin commence plutôt en pleine nuit. Mais c’est un bébé, il s’en rendra pas compte…
 
Fais dodooooo, mon trésor, toum to toum to toum… Sérieux, me semble que c’est moi qui me suis levé, hier aussi. Demain, tu peux être sûr que c’est son tour à elle. On devrait faire un calendrier de qui s’est levé à chaque nuit, pis… Ouain, mais peut-être que c’est mieux pas. J’suis bon pour lui faire accroire que c’est son tour.
 
Voyons bébé, qu’est-ce que je fais de pas correct? Tu peux dormir, toi, mon chanceux.
 
On essaie debout? En marchant? Tant qu’à dormir debout. Gni gni. Ouf. C’est fou comment on n’est pas drôle, en plein milieu de la nuit. Faudrait pas qu’on puisse lire tout ce qui nous passe par la tête en essayant d’endormir un bébé, hein?
 
Tiens, la 3e tuile de plancher à gauche craque. Faut pas piler dessus si le bébé s’endort.
 
D’ailleurs, me semble qu’il est tranquille, là. Mais j’arrive pas à voir si ses yeux sont fermés.
 
Attends, si je bouge lentement et que je regar…
 
Réveillé. Oublie ça. On continue.
 
Me semble que quand je le tiens comme ça, il est moins agité. Mais moi mon bras est plus engourdi. Pas grave, s’il ne pleure plus, on endure. J’aime mieux avoir mal aux bras qu’aux oreilles.
 
Prise 2. Je pense que cette fois, c’est la bonne. Si je le dépose très lentement dans son lit, maintenant, me semble que peut-être que…
 
Ah non, il ouvre un œil! Ne bougeons plus. Statue. Faut plus respirer. Il me fixe d’un œil soupçonneux.
 
Te déposer dans ton lit, moi? Pfff, pas du tout, bébé, je n’ai jamais eu une idée pareille. Tu vois, je te berce… Toum to toum, toum to toum…
 
Yeux fermés? Allez, je me lance! Mission : bassinette, prise 3. Il… faut… y aller… tout… dou-ce-mmmmm… Nooon, ne pleure pas!!!
 
Opération annulée, Houston. On reprend depuis le début. Retour à la chaise berçante.
(Soupir) C’est pas grave, je suis fait fort. C’est pas si important que ça, le sommeil. Anyway, je vais pouvoir dormir bientôt. Quand je vais retourner travailler…
 
Bon, qu’est-ce qu’on chante, maintenant? La poulette grise a déjà pondu trois douzaines d’œufs…
 
Mais… Il dort? Est-ce vraiment vrai? Pis moi je suis là à bercer un bébé qui dort? Ça fait combien de temps? Peut-être 3-4 minutes? Dire que j’aurais peut-être pu dormir 3-4 minutes de plus dans ma nuit! C’est un gros pourcentage de mon sommeil, ça!
 
Allez, on se penche délicatement… On dépose le paquet… et… Réussi!!! Incroyable! Je peux aller me recoucher!!! Diable, je suis tellement content d’avoir réussi que j’ai plus le goût d’aller fêter ça que d’aller dormir.
 
Lit, me voici!!!
 
…Ah tiens… la tuile qui craque. (soupir)
 
Oui, bébé, j'arrive.
 
***
 
Chérissez ces moments, les nouveaux parents. Ça ne fait qu’étirer votre plaisir (et un peu vos rides).