PUBLICITÉ

Contraventions familiales

Familles d'aujourd'hui image article
Ah, passer plus de temps avec la petite famille, c’est tellement agréable. Mais même en vacances, il y a un volet qui ne prend pas congé : la discipline. Jouer à la police, c’est une tâche connexe de la vie parentale.
 
S’il existait un code d’infractions domestiques, ça pourrait ressembler à ça :
 
Excès de vitesse
Les enfants font souvent des excès de vitesse dans leur circulation générale (y compris autour de la piscine). Mais aussi en avalant leur repas, en faisant semblant de ranger et surtout, en se brossant les dents.
 
Interdiction de stationner
Rester immobile trop longtemps aux toilettes avec une tablette électronique, c’est interdit. Surtout quand le reste de la famille attend à la porte.
 
Troubler la paix
C’est sans doute le pire crime que commettent les enfants quand leurs parents sont en vacances.
 
Propos diffamatoires
Taquiner son frère ou sa sœur, ça mène à des chicanes inutiles. Et quand l’autre sa fâche, ça peut mener au point suivant…
 
Voies de faits
Ça semble grave, mais notez qu’entre frère et sœur, une pichenotte peut devenir une attaque sauvage. Si le coup porté ne se fait pas devant les parents, il est possible que ça déclenche le point suivant…
 
Menaces et extorsion
Menacer de dénoncer aux parents, c’est un classique. En fait, souvent la menace est plus efficace que l’action. Parce que les parents savent bien qu’une histoire n’a jamais qu’une seule version. La personne qui dénonce est rarement blanche comme neige.
 
Bruit excessif
C’est sans doute la contravention la plus fréquente dans une maison. Et autour d’une piscine, c’est quatre fois pire.
 
Parjure
Mentir à ses parents sous serment, c’est non seulement un crime grave, mais c’est surtout inutile. Les parents finissent TOUJOURS par tout savoir.
 
Vol et recel
Au niveau domestique, c’est le fait de rafler une collation interdite dans l’armoire à cochonneries et partager le butin avec un complice.
 
Fraude ménagère
« Hey, avant de jouer aux jeux vidéos, as-tu rangé ta chambre comme je te l’ai demandé? »
« Oui oui… »
 
 
Bon, je vous laisse, je dois aller patrouiller dans la salle de jeu.